Partagez|

[PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Ashley SlaadeDresseur - Observateur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 616
Localisation : Carmin
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2000 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Jeu 1 Sep 2016 - 13:02

Le soleil se couchait déjà lorsqu'Ashley avait quitté Avaïana et sa Nurserie, un nouvel œuf en sa possession. Il avait posé confortablement l'incubateur dans son sac, et il prenait à vrai dire toute la place. C'était Tauros qui le portait sur son trajet vers Carmin-sur-Mer, laissant dans leur dos le crépuscule pour galoper vers la lune qui montait dans le ciel. La sensation était phénoménale et le Dresseur peinait à garder son équilibre, mais il se cramponnait de toutes ses forces à la crinière de son nouveau Pokémon, tenait dans chaque main la plus grosse poignée qu'il avait pu attraper, pour lui faire le moins mal possible, mais il ne semblait absolument pas gêné dans sa course.

Ashley avait besoin de ce frisson, là, maintenant. La pénombre qui tombait commençait à le cacher, mais ses joues étaient encore rougies par sa colère. Il ne méritait pas ces 10.000 Pokédollars, pas plus qu'il ne méritait cette insigne comme "marque de reconnaissance". Il n'avait qu'une envie pour l'instant, c'était de faire une énorme erreur. C'était étrange comme sensation, mais il ressentait le besoin d'être comme...puni pour son échec. Parce qu'il n'assumait pas. Il avait échoué lamentablement, et finalement, leur but avait été atteint et il avait été récompensé. Il avait l'impression d'être un imposteur. Il avait besoin d'une nuit agitée pour se défouler et se vider de tous ces sentiments mêlés et contradictoires.

Arrivés à Carmin, l'Observateur chercha à faire passer Tauros au pas. Il n'avait jamais fait d'équitation auparavant, et c'était déjà miraculeux qu'il ait su le lancer au galop, alors lorsqu'il se redressa de sa position quasi-allongée, il manqua de tomber en arrière et de s'écraser sur les pavés. Au bout de quelques secondes à tirer maladroitement sur la crinière du taureau, celui-ci finit par jeter un œil confus derrière lui, avant de comprendre. Ou d'essayer, ce n'était pas clair. Mais une caresse lui indiqua qu'il avait effectivement adopté le bon rythme pour se balader en ville.

Mais à cette heure maintenant si tardive, il n'y avait rien à voir. Juste...à boire. Tous les bars du port étaient ouverts, et ça chantait, et ça riait, et c'était des verres qui se brisaient sur le trottoir... Ça sentait la bière et la pisse. Le jeune homme aux cheveux blanc dirigea sa monture un peu plus loin que le quartier le plus agité. Au contraire, il se dirigeait vers les allées les plus sombres du port, et stoppa net Tauros devant un vieux bar miteux et sale, à la devanture en bois moisi par l'air marin. Il descendit et rappela son nouveau compagnon dans sa Pokéball, qu'il rattacha à sa ceinture avec les quatre autres, puisqu'il avait dû déposer Scarhino pour transporter l’œuf.


"Je vais commencer par une bière.", annonça-t-il au barman une fois arrivé au comptoir.

Il prit la peine de regarder un peu autour de lui où il avait fini par arriver, pendant que le tenancier remplissait un verre d'un demi-litre. C'était plutôt mal éclairé, comme la plupart des bars. Une ampoule clignotait de le coin au fond, et il était indiqué que les toilettes étaient "hors-service". Contre le mur, à droite de l'entrée, des tables étaient alignées sur une petite estrade, et autour d'elles gravitaient de petits tabourets de bois à trois pieds instables, écrasés par des fesses massives d'infâmes ivrognes qui resteraient vissés là probablement jusqu'à la fermeture de l'établissement. Mais sur sa gauche, à quelques mètres de lui seulement, un verre à la main, il lui semblait bien reconnaître...


"Caïus ?!"



avatar
Maître du Jeu
Infos de base Messages : 3214
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 0 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Jeu 1 Sep 2016 - 13:38






Un Roucool tourne doucement au dessus de vous avant d'entamer sa descente. Alors qu'il se pose à terre, vous remarquez qu'il porte un petit paquet, et que "Ashley Slaade" est marqué dessus. Il vous le laisse avant de repartir.

Un mot se trouve à l'intérieur.

« Ashley, pour fêter la disparition officielle du Pokéludisme, les Professeur Pokémon du monde entier se sont concertés et ont décidé d'offrir un oeuf de Pokémon à chaque personne inscrits sur les listes en tant que travailleurs. D'une manière ou d'une autre, vous avez tous aidé à sa disparition. »


Vous recevez un Oeuf !

avatar
Caïus KreissRocket - Dresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 25
Messages : 155
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 9 300 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Jeu 8 Sep 2016 - 20:17




À l'heure où je me couche

Avec Ashley Slaade




La commande ne tarda pas. En quelques secondes, Caïus fut servi par le barman. Un bon verre de whisky pur. Rien de tel pour lui faire du bien. Enfin, faire du bien … C’était un bien grand mot. Ca allait le brûler un court instant à l’intérieur mais ca sera tout. Et pourtant, ca lui ferait un bien fou. Surtout après ce qu’il venait de vivre. Le regard plongé dans le liquide ambré, il se remémora encore et encore ce qui venait de se passer. Tout était vrai et pourtant, tout cela semblait être une cruelle mascarade. Ces derniers mois n’avaient été que des mensonges. Un intense sentiment de solitude le gagna. Il avait été seul à affronter ça. A affronter la nouvelle, l’enterrement, le deuil … Alors qu’il ne s’agissait que d’une vulgaire mise en scène. Même Noel avait été complice de ça, alors que pour Paddra il n’était rien, contrairement à lui. Ils étaient fiancés avant ça, ca avait quand même son importance non ?! Il aurait dû être au courant ! Quitte à disparaître avec elle, il l’aurait fait ! Mais non. Elle l’avait laissé là, comme un vulgaire cabot qu’on jetait sur le bord d’une route.

Un élan de colère, de rage, l’envahit brusquement. Ses doigts intensifirent leur étreinte autour du verre. Il voulait le briser. Le réduire en morceaux, en poussière. Lui et tant d’autres.

- Caïus ?!

Le Rocket cligna des yeux un instant, semblant revenir sur terre. Il releva lentement la tête de son verre.

A côté de lui, sans vraiment qu’il ait senti que quelqu’un s’y installait, se trouvait un visage qui lui était vaguement familier. Impossible, avec l’esprit embrouillé actuellement, de se rappeler de qui il s’agissait. Sans le moindre scrupule, il le dévisagea.

- Ouais ? On s’connait ?

Son intonation était presque brutale, mais il s’en fichait. Son interlocuteur fronça les sourcils, puis un silence se fit. Soit il était vexé, soit il ne comprenait pas ce qu’il se passait. Avec la pénombre du bar, Caïus ne distinguait pas son expression. Dans tous les cas, cela lui importait peu, son regard retourna contempler le liquide qui s’agitait doucement dans son verre.

Mais il sentit à sa droite du mouvement. La personne qui, apparemment, l’avait reconnue s’accouda au comptoir et, sceptique, sembla se pencher légèrement en direction de Caïus, seul son visage entra dans son champ de vision.

- Eh, Caïus. C’est Ashley.

Ashley. Ashley. Il lui fallut bien quelque secondes pour que ses souvenirs reviennent.

- Ashley ? Oh ouais. J’ai ton bulbizarre c’est ca ? Enfin, ton herbizarre du coup. Il a évolué. Rude gaillard. fit-il d’une voix faussement joyeuse en levant son verre, sans pour autant regarder son interlocuteur.

Le silence se fit quelques secondes tandis que l’ancien dresseur de son Pokemon reprenait place. Au même moment, le barman lui servit sa commande. Un bref coup d’oeil de Caius lui indiqua qu’il s’agissait d’une bière. L’homme au ventre bedonnant repartit aussitôt, ce qui laissa le champ libre à Ashley de lui faire la discussion. Il ne semblait pas encore avoir vu que le Rocket n’était pas d’humeur.

- Il a évolué alors ? Il va bien ?

Quelques secondes passèrent. Caïus hésita à lui répondre. Vraiment, il ne se sentait pas capable de ça. La rage et l’incompréhension de la situation étaient encore présentes. S’il ne lui répondait pas, peut-etre qu’il le laisserait tranquille ? Un bref regard sur le côté lui indiqua que non.

- Ouais, ouais. Impec’. Il est devenu bien plus fort qu’au départ. Il est encore un peu c*nc*n sur les bords, mais il s’arrange. Il suit le rythme de mes entraînements, je suis en train d’en faire un dur à cuir.

Il but alors une longue gorgée de son whisky, finissant ainsi son verre. Il le reposa, le fit glisser sur le bois lisse du bar jusqu’au barman. Ce dernier leva la tête vers Caïus, comprenant très bien ce qu’il voulait. Encore un verre.





Pokémon de mission (directement envoyé au PC) :
Goupix ♀ Niv. 15
Ponyta ♀ Niv. 8
avatar
Ashley SlaadeDresseur - Observateur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 616
Localisation : Carmin
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2000 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Mar 13 Sep 2016 - 21:53

Ashley se repoussa en arrière, levant ses coudes du comptoir. Il plongea un instant les yeux dans la mousse de sa bière avant d’en prendre une gorgée, pensif. Caïus était sec et cela ne facilitait pas la conversation. Déjà que lui-même n’était pas au meilleur de sa forme… D’un côté, il était vraiment heureux de voir Caïus, et il espérait que parler à quelqu’un de connu illuminerait un peu cette journée, mais d’un autre, il avait l’impression que l’Observateur n’était pas d’humeur. Au final, ils étaient sûrement venus ici pour à peu de choses prêt la même raison. Le dresseur souffla du nez en reposant sa bière sur la trace humide qu’elle avait laissée sur le comptoir. Il cherchait un moyen de lancer la conversation, mais Caïus soupira. C’était peut-être le signe qu’il ferait mieux de le laisser seul. Cependant, il prit la parole :

“Ca fait un bail quand même. Tu deviens quoi depuis Argenta ?”

Ashley tourna la tête vers lui : il ne le regardait toujours pas, mais avait fait l’effort d’engager la conversation. Il répondit en essayant de prendre un ton enjoué :


“Je ne sais plus, la dernière fois qu’on s’est vus, j’allais à l’arène, ou j’en sortais ? Depuis, j’ai aussi battu Ondine à Azuria. Et puis j’ai suivi ton exemple et tes conseils et Léo m’a embauché en temps qu’Observateur. J’ai essayé d’aider dans la lutte contre le Pokéludisme, mais ça a été un désastre. Du coup je me retrouve là à...je sais pas, faire le point quoi.”

Alors qu’il parlait, il vit son interlocuteur hocher la tête avant de réceptionner un autre verre dans une glissade sur le comptoir. Depuis combien de temps était-il ici, et à combien de verres en était-il rendu ? Il prit une voix une voix terne pour réagir :

“Je vois. Que veux-tu ? On ne peut pas être doué partout. T’étais peut-être pas fait pour ça.” Il marmonna ensuite, de sorte qu’Ashley n’était pas sûr d’avoir bien entendu : “A quoi bon jouer les héros quand les victimes ne sont pas celles qu’on croit hein ?”

Comment ça, pas fait pour ça ? S’il ne pouvait pas aider les autres, alors pourquoi était-il parti ? Les narines du dresseur se dilatèrent un peu alors qu’il essayait de ne pas être vexé. Il deviendrait plus fort ! Il avait envie de répondre quelque chose d’un peu cinglant, mais se retint. Caïus l’avait laissé exprimer son problème, rien qu’un peu, et nul doute qu’il avait probablement les siens aussi. Il prit une grande rasade de sa bière, s’essuya la lèvre du dos de la main, avant de reprendre comme si de rien n’était :


“Et toi, alors ? T’es arrivé là comment ?”


En gardant le nez en direction de son verre, Caïus roula les yeux vers Ashley, de quoi l’apercevoir, juste en coin. Ce regard perçant mettait mal à l’aise, même dans l’obscurité du bar. Finalement, il se décida à prendre la parole :

“J’sais pas. Besoin d’oublier. De penser à autre chose. J’en ai appris une bien bonne cette nuit.” fit-il avec sarcasme “J’espère juste boire jusqu’à pas d’heure, me taper une bonne cuite et avoir un trou noir demain matin.”


Les mots employés dégageaient un désespoir et une impuissance qui faisait écho aux sentiments de garçon aux cheveux blancs. Ils en étaient là, poursuivis par leurs pensées, cherchant à éviter leurs pensées, à les faire taire. Ce soir l’alcool était la seule échappatoire qu’ils avaient trouvé.

“Ça te dérange si je reste avec toi du coup ? J’avais un peu le même planning… Je paierai pour tes conso’, je viens de toucher de l’argent pour mon “aide” face au Pokéludisme. Faut que je me débarrasse de tout ça...”

Une pointe de dégoût se faisait sentir alors qu’il mentionnait la somme qui lui avait été offerte. Et il n’avait même pas parlé de la médaille encore… Mais Caïus ne sembla pas en tenir rigueur, puisqu’il tourna enfin ses épaules vers lui et leva son verre entre eux deux.

“Dans ce cas, à la tienne hein.”


Il était presque railleur, ou en tout cas, totalement détaché. Il engloutit le liquide d’une énorme gorgée, et le contenant vide partit rejoindre le barman.

“Sers nous un truc bien fort ! Un truc qui nous retourne le cerveau !”
s’écria t-il.

Ashley fronça les sourcils avec une pointe de crainte. Se retourner le cerveau ? Il n’était pas sûr de vouloir se lancer là-dedans les yeux fermés. Il eut un geste de la tête sur le côté, puis avala d’une traite le reste de sa bière, avant d’envoyer glisser sa choppe dans les traces du verre de Caïus. Après tout. Comme son esprit commençait à se libérer, il laissa s’échapper :

“Y a au moins une chose de bien aujourd’hui, c’est que j’ai récupéré cet œuf de Salamèche.”


Immédiatement, Caïus changea d’attitude. Il laissa basculer le poids de son corps un peu plus proche d’Ashley pour lui demander, avec un ton qui semblait mal dissimuler son intérêt :

“Ah ouai ? Où ? Les Pokémon feu, ça me branche pas mal, j’en cherche.”


Immédiatement, le dresseur se souvint de sa réaction lorsqu’ils s’étaient vus à Argenta. Reptincel l’accompagnait, et il était vrai qu’il avait semblé captivé. Au même moment, la porte du bar s’ouvrit bruyamment, et entra un petit groupe de personnes déjà éméchées dans des éclats de rire. Ils parlaient fort et n’étaient pas perturbés le moins du monde par les clients déjà présents. Ils prirent un chemin hésitant et tortueux, se heurtant à quelques tables, pour rejoindre l’une de celles au fond de la pièce, sur la vieille estrade de bois. Ashley leur lança un regard un peu arrogant, avant de répondre à son camarade pour la nuit :


“C’est un œuf de mon Reptincel en fait. Une éleveuse du coin en voulait un pour elle, mais comme finalement il y en a eu deux...Elle m’a fait cadeau de l’autre, quoi.”


Caïus l’écoutait, mais lui aussi avait l’air dérangé par le bruit qui couvrait leur rumination. Il avait le regard noir et un peu effrayant sur les bords.

“Pas mal ! Du coup, si je comprend bien, ca t’en fais deux ? Reptincel plus l’oeuf c’est ça ? Tu comptes en faire quoi ?”


Il se retourna alors sur sa chaise, de sorte à ce que son dos soit posé contre le bar. Son regard balaya la pièce, tout en s’arrêtant à de nombreuses reprises sur le groupe du fond. Ashley se tourna aussi légèrement avant de répondre :


“Ouais c’est ça. Du coup je sais pas ce que je vais en faire. C’est compliqué, avoir un bon Pokémon, mais ne pas en avoir l’utilité. Quelqu’un m’en donnerait sûrement quelque chose de bien, mais c’est l’enfant du mien, j’ai pas non plus envie de le donner à n’importe qui.”



avatar
Maître du Jeu
Infos de base Messages : 3214
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 0 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Mer 14 Sep 2016 - 13:46






Un Roucool tourne doucement au dessus de vous avant d'entamer sa descente. Alors qu'il se pose à terre, vous remarquez qu'il porte un petit paquet, et que "Caïus Kreiss" est marqué dessus. Il vous le laisse avant de repartir.

Un mot se trouve à l'intérieur.

« Caïus, pour fêter la disparition officielle du Pokéludisme, les Professeur Pokémon du monde entier se sont concertés et ont décidé d'offrir un oeuf de Pokémon à chaque personne inscrits sur les listes en tant que travailleurs. D'une manière ou d'une autre, vous avez tous aidé à sa disparition. »


Vous recevez un Oeuf !

avatar
Caïus KreissRocket - Dresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 25
Messages : 155
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 9 300 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Lun 19 Sep 2016 - 15:43




À l'heure où je me couche

Avec Ashley Slaade




- File le moi ! Je suis pas vraiment n’importe qui. J’ai ton Herbizarre déjà et il se porte bien. Tu cherches un truc en particulier ? J’ai peut-être de quoi faire un échange qui irait dans le sens de nos intérêts communs. Tu cherches quoi ? De l’argent ? Des bons conseils ? Des Pokémons ? J’en ai trois-quatre qui ne me servent pas.

Au même moment, au fond de la salle, une chaise racla bruyamment le sol faisant grimacer Caïus. Il tourna la tête et vit que l’un des types éméchés tentait tant bien que mal de se lever et de garder son équilibré pour traverser la pièce.

- Minable. le désigna t-il du menton.

L’homme parlait fort en enchaînait des phrases incompréhensibles à destination d’un groupe de filles qui lui jetèrent un regard plein de dégoût. Il se prit à de nombreuses reprises des coins de tables et manquant même de s'effondrer tête la première sur le parquet en se prenant les pieds dans un tabouret. Le Rocket ne pouvait en voir davantage. Il se retourna et se repositionna correctement, face au bar.

- Alors ? Ca te dit ?


Il finit son verre d’une traite et l’envoya encore une fois au barman. Décidément, les effets de ce liquide tardaient à se faire sentir. Ou alors était-ce à cause de sa résistance à l’alcool ? Sûrement. Mais il s’en fichait. Ce n’était pas lui qui régalait ce soir.

Il regarda un instant Ashley, histoire de l’inciter à lui donner une réponse. Mais il semblait pensif, en pleine réflexion. Caïus le comprenait, se séparer d’un tel Pokémon …

- Je ne veux pas de ton argent. Mais si tu as des Pokémon que tu serais prêt à échanger… Si j’avais eu un type Sol ou un type Électrik, ça serait mieux passé pour moi dans la Cave Taupiqueur...Ou un type Eau, aussi...

- Un type Eau ?! fit-il en ne lui laissant pas le temps de finir sa phrase. J’en ai un figure toi ! Un .. Un .. Un Carvahna ! Ça t’intéresse ? J’en ai aucune utilité, les Pokémon Eau et moi, on s’est jamais entendu.

À ces mots, Caïus vit clairement une lueur apparaître dans les yeux d’Ashley au moment où il releva la tête de son verre. Il venait de faire mouche, de toucher dans le mile. Le jeune homme aux cheveux blancs esquissa un sourire. Avait-il gagné ? Peut-être bien !

- Carvahna ? Mais oui ! Il irait sûrement parfaitement bien dans l’équipe, et il sera parfait pour se déplacer dans l’eau !

- Niquel alors ! Marché conclu ?! Il se tourna ensuite vers le barman. Hey ! Remets nous une tournée !


L’homme hocha la tête et renvoya immédiatement deux verres remplis d’un liquide ambré.

- Allez, tiens ! Pour sceller notre marché !


Il allait se tourner vers Ashley à nouveau quand quelqu’un le bouscula sans ménagement, manquant de l'éjecter de sa chaise - et il fallait le faire -. Agacé, Caïus allait lui dire deux mots à ce type lorsqu’il découvrit qu’il s’agissait du même homme qu’il avait repéré quelques minutes plus tôt. Celui qui était incapable de faire un pas devant l’autre sans se rendre ridicule.

- Heeeeeeey ! Saluuuu-uuut !

Il empestait l’alcool au point de se demander s’il ne s’était pas baigner dedans et son visage était aussi rouge qu’un spot de lumière. On aurait pu le voir à des kilomètres à la ronde. Le Rocket fixa un moment la main qui se tenait sur son épaule avant de plonger son regard dans son verre.

- Je te laisse deux secondes pour retirer ta main de là.


Sa voix était froide, menaçante. Son regard commençait à s’assombrir.

- Ooh ooh ! Du caaaalme mon pote ! Détends toi ! C’est la fêêêêêête ce soir !

A mesure qu’il parlait, l’homme semblait tanguer, approchant dangereusement son visage de celui de Caïus. Les effluves d’alcools empiraient alors, ce qui avait le don d’agacer encore plus le Rocket.
Juste à côté, Ashley but d’une seul traite son premier verre, anticipant l’arrivée du second, puis il tenta d’intervenir, sûrement pour calmer le jeu, en posant une main sur le torse de l’homme ivre et le faire reculer.

- Eh, retourne t’asseoir plus loin. Si tu veux boire, parle au barman, pas à nous.

- Pourquoooi ?! Z’avez l’air cool les gars ! Surtout toi ! Ton pote là … Faudrait qu’il se caaaalme ! Qu’il aille se déteendreuuh ! Regaaade, y’a plein de nanas autour.

Il se tourna ensuite vers Caïus et reprit, en lui donnant deux petits coups de coudes.

- Heey, T’veux que je t’en présente une ?!

Il lui fit un clin d’oeil à moitié raté qui ressemblait plus à un battement de cils avant de prendre le verre des mains de Caïus et de le boire d’un trait. Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. L’homme aux cheveux noirs réagit en une seconde et abattit violemment son poing dans la mâchoire de l’ivrogne qui se tenait à ses côtés.

Il tomba lourdement au sol, manquant d’emporter Ashley avec lui. Des bruits au fond de la salle se firent entendre. Des raclements de chaises, des voix qui s'élevèrent et des tables qui semblaient être brutalement dégagées.  Les autres types qui accompagnait la victime de Caïus venait de voir le spectacle. Ils arrivaient à présent vers eux de leur démarche incertaine dû aux nombreux grammes d’alcool dans le sang.

- Va y’avoir de l’animation ! Ca va nous défouler Ash’, partant ?fit-il avec un demi sourire en faisant craquer ses doigts d’un air menaçant vers le groupe qui arrivait.





Pokémon de mission (directement envoyé au PC) :
Goupix ♀ Niv. 15
Ponyta ♀ Niv. 8
avatar
Ashley SlaadeDresseur - Observateur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 616
Localisation : Carmin
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2000 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Lun 19 Sep 2016 - 17:40

Ashley n’en revenait pas. Ses yeux étaient grand ouverts, alors même que l’alcool commençait à peser lourdement sur ses paupières. Mais comment cela avait-il pu se passer aussi vite ? Il était partagé entre le choc et la désolation : visiblement, aucune pirouette ne lui permettrait de se sortir de cette situation. Il attrapa le verre que l’on leur avait resservi et l’avala d’un coup, de la plus grosse gorgée qu’il pouvait faire. Il sentit son visage se déformer dans une grimace affreuse et sa gorge le brûler. Ce n’était vraiment pas son genre d’alcool, mais si ça pouvait l’endolorir un peu, peut-être qu’il sentirait moins les coups…

“Je...Ben j’étais pas venu pour ça. Mais bon.”

Au sol, l’homme ivre rampait comme un ver pour essayer de se relever. Il avait bien trop bu pour avoir des appuis stables. Il fallait espérer que ce serait le cas de tous ceux qui l’accompagnaient et qui se dirigeaient vers eux l’air mauvais. Caïus aussi les fixait, mais c’était avec un regard plein d’animosité, dénué de crainte. Sans détourner le regard, il se leva de son tabouret et plaça un violent coup de pied dans les côtes de celui qui avait osé boire son verre. Dans le genre diplomatique… Le dresseur devrait s’y résigner, avec un camarade comme ça, il allait devoir se battre aussi.

Il chercha des yeux le barman, espérant un peu de soutien de sa part. Derrière le bar, il se contentait de prendre les bouteilles qui traînaient autour d’eux et de les déplacer plus loin. L’un des hommes du groupe arrivait à leur hauteur et cria en postillonnant :


“Eeeh, z’avez un problème ou quoi ?!”

Sans même attendre de réponse, il tenta d’écraser le visage d’Ashley de son poing. Réagissant de justesse, il baisse la tête, puis la releva un peu paniqué, juste à temps pour esquiver une réplique. Décidant qu’il devait contre-attaquer, il alla loger son propre poing dans le torse de son assaillant qui tituba en arrière, s’affalant sur une table.
À côté, Caïus regardait la scène d’un oeil évaluateur. Il regardait tour à tour Ashley et son adversaire, de haut en bas, les jaugeant, avant de déclarer :


“Je sais qu’il faut toujours se méfier de l’eau qui dort mais... Au cas où, je prend les trois grands là ! Je te laisse les deux autres. Et dès que t’as fini, tu me rejoins. Ils ont l’air costaud !”

Ashley se passa une main sur la nuque et plissa les yeux. L’alcool commençait à avoir des effets et si Caïus voulait prendre le plus de coups, ça l’arrangeait bien. Au sol, le premier à être venu les voir continuait d’essayer de se relever en gémissant. Il était maintenant à genoux. Après une demi-seconde de réflexion, l’homme aux cheveux blanc décida qu’il était mieux qu’il reste à terre et lui envoya son pied dans la tête pour s’assurer qu’il ne tente pas de se relever à nouveau. Caïus explosa de rire en voyant la scène. Il s’amusait, ça faisait presque peur...

"Démeeeent ! On va s’amuser !"


À peine avait-il fini son exclamation qu’il se rua vers les trois qu’il avait désigné, laissant les deux autres pour Ashley. Au premier, il lui mit un poing dans le ventre, frappant suffisamment fort pour qu’il souffre à travers l’épaisse couche de graisse que les ivresses répétées avaient fini par créer. Alors que le deuxième essayait de l’attraper par derrière pour le ceinturer, il se prit un autre coup de poing dans la mâchoire et fit un tour sur lui-même. Le troisième restait immobile, attendant une attaque coordonnée avec ses camarades, mais il n’en eût pas le temps puisque Caïus soulevait déjà l’une des petites tables rondes et, la faisant tourner, l’envoya directement dans son visage. C’était un démon.
Pendant ce temps, Ashley essayait de ne pas trop regarder dans leur direction. Il devait se concentrer sur ses propres adversaires. Celui qui l’avait attaqué en premier venait de relâcher son appui sur sa table et semblait prêt à revenir à la charge. Le second était chétif comparé à ses amis, mais il était aussi plus grand et avait l’air vraiment en colère. Il se jeta en courant vers le dresseur, qui n'eut que le temps de faire un pas de côté et de profiter de son élan pour le faire se retourner par dessus le bar. Les deux verres vides qui restaient sur le comptoir partirent avec lui et se brisèrent dans sa chute. Pourvu qu’un éclat ne se soit pas planté dans son œil… L’autre poussa un grognement et bondit à son tour. Ashley avait anticipé l’action et se retourna pour foncer à sa rencontre. Il profita du fait qu’il était plus grand que celui-ci pour venir loger son genou avec force dans l’estomac de l’ivrogne, qui vomit par-dessus son épaule.
À l’autre bout du bar, deux chaises raclèrent de nouveau sur le sol, tandis que le groupe d’ivrognes se tordait au sol. Deux colosses se levaient, visiblement de mauvaise humeur. Ils marchaient d’un pas sûr vers Ashley et Caïus : eux n’avaient pas trop bu. Un premier, le crâne rasé, facilement aussi grand que Caïus, s’adressa à eux avec une voix grave qui ne laissait pas trop de choix et en disait long sur sa pensée profonde :


“C’est bon, vous vous êtes bien amusés, maintenant vous allez sortir si vous ne voulez pas que je vous y force.”

Ashley faisait encore moins le fier qu’avant. Il allait répondre par l’affirmative et entraîner Caïus avec lui pour sortir, mais celui-ci réagit en premier. Il leva sa main devant lui, la plaçant devant le visage d’Ashley pour lui signifier de ne pas intervenir, et avec un sourire narquois répondit :

“Essaye pour voir ?”

Le cœur d’Ashley sauta un battement. Pourquoi fallait-il en rajouter ? La réponse fut immédiate. Le deuxième, d’un magnifique crochet du gauche, vint percuter la mâchoire d’Ashley qui se rattrapa difficilement à une table haute et bancale. Il se redressa pour faire face, et son ennemi tenta de l’intimider d’un geste du menton provocateur. Pas impressionné, il alla frapper directement là il saurait que cela ferait mal en visant les parties génitales de son genou qui avait tout à l’heure été salvateur. L’homme devant lui s’empourpra instantanément et souffla du plus fort qu’il pouvait pour contrôler la douleur, mais voyant que cela ne suffisait pas à le mettre hors-combat, Ashley se mordit la lèvre. Immédiatement, un poing s’arma en direction de son visage qu’il eût cette fois-ci le temps d’esquiver. Il voulut répliquer en frappant de toutes ses forces au sternum pour lui couper la respiration, mais son adversaire s’écarta aussi en tournant sur un pied, envoyant l’autre en plein milieu du dos d’Ashley qui vola vers le sol. Il toussa sur la poussière du parquet, et alors qu’il allait reprendre appui sur ses mains pour se relever, il se sentit décoller du sol sans pouvoir agir, et fut envoyé valser contre une table. Il retomba sur le dos de quelqu’un encore trop inconscient pour se relever, après avoir affronté Caïus tout à l’heure. Celui-ci justement se fit entendre, et même s’il ne le voyait pas, Ashley reconnaissait à sa voix qu’il avait perdu en arrogance :

“Ash’ ?! Tu t’en sors ?! Rien de cassé ?”

Pour seule réponse, le dresseur grogna et prit sa tête dans ses mains. Son dos le faisait souffrir mais il se releva avec peine. Il commença par chercher des yeux son opposant : il était à quelques mètres de lui et semblait avoir perdu en agressivité, probablement fier de la correction qu’il venait de lui infliger. Il lui donnait une opportunité de partir avec le peu de dignité qu’il lui restait. Caïus était un peu plus loin, la lèvre en sang, la joue boursouflée, la tempe gauche semblait avoir enflé déjà, et un pan de son jean était déchiré. Pourtant, il regardait le chauve en face de lui avec un air de défi, un regard plein de satisfaction. Il ne semblait pas avoir entamé autant son adversaire, même si l’on entendait que sa respiration s’était intensifiée, montrant qu’ils avaient dû livrer une bataille presque équilibrée.
Ashley devait donc continuer, puisqu’il ne partirait pas d’ici sans Caïus. Il se saisit d’un tabouret, et mettant les quatre pieds devant lui, chargea à toute vitesse vers celui qui lui faisait face et qui avait poliment attendu qu’il se décide. Celui-ci essaya d’amortir le choc en se saisissant des pieds du tabouret, mais recula de quelques pas contre le comptoir. Une fois positionné dans un appui stable, il rugit et arracha son arme des mains d’Ashley, avant de la lui écraser sur le coin du crâne. Sonné, le garçon s’effondra sur le sol et passa quelques secondes là, à essayer de reprendre ses esprits. À nouveau, il se sentit porté, puis lancé, et lorsqu’il reprit pleinement conscience de ce qui l’entourait, il était étalé sur les pavés, à l’extérieur du bar. La porte claqua, et devant elle, Caïus était assis par terre en la fixant.


“Et beh … On vient de se prendre une sacré raclé !”, dit-il sans lâcher la porte des yeux.

Ashley regarda son compagnon d’un air abasourdi. Il en était fier ? À cet instant, la porte du bar se rouvrit, et le chauve lança dans leur direction leurs sacs, avant de la claquer de nouveau. Le Dresseur réceptionna de justesse le sien, priant pour que l’oeuf à l’intérieur n’ait rien, tandis que son collègue Observateur ramassa le sien en pleine tête et le prit d’un mauvais œil. Mais, probablement vidé de sa combativité, il se laissa choir totalement sur le sol, allongé dans un soupir. En touchant les pavés, il gémit un peu et son visage se tordit dans une grimace. Il devait avoir mal quelque part. Ashley aussi avait mal. Un peu partout à vrai dire. Les trompettes de l’Apocalypse résonnaient dans son crâne tant le coup du tabouret avait été fort. Il grogna un peu avant de proposer :

“- On pourrait peut-être aller au Centre ?
-  Ouais. Y’a moyen de se faire soigner par la jolie Joelle et je te file Carvanah en meme temps !”

Alors il se releva tant bien que mal, et tendit la main à Caïus pour l’aider aussi à se redresser.



avatar
Maître du Jeu
Infos de base Messages : 3214
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 0 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  Ven 23 Sep 2016 - 20:19




Quoi ? Que se passe-t-il ?
Ah, votre oeuf éclos !




----------------------

Félicitations, votre œuf a éclos !
Vous possédez maintenant un Salamèche !



Salamèche ♂
Niveau 1

Attaque : A définir
Défense : A définir
PV : A définir
Vitesse : 6
Talent : Brasier : Donne un bonus mulitiplicateur de X1.5 aux attaques feu lorsque les PV de ce Pokémon sont inférieurs à 1/3.
Attaques : Griffe, Rugissement

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: [PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche  

[PV + Caïus Kreiss] À l'heure où je me couche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♦
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising World :: Kantô
 :: Carmin Sur Mer
-