Derniers sujets
» ► Demande de partenariat
Dim 12 Aoû 2018 - 16:38 par Invité

» ► Le Blabla du Rôliste
Jeu 2 Aoû 2018 - 10:43 par Anastasia Wayle

» Pokémon d'Antan
Sam 30 Juin 2018 - 10:10 par Invité

» Topsites et Référenceurs
Lun 18 Juin 2018 - 12:02 par Nao Onishi

» ► Validation des sprites personnalisés
Dim 3 Juin 2018 - 15:03 par Nao Onishi

» [PV + Hayate Shota] Entrainement
Sam 2 Juin 2018 - 22:40 par Hayate Shota

» (Libre) Dans les ténèbres
Mer 30 Mai 2018 - 11:35 par Sissi Rusty

» ► Brigade des Défis
Mer 30 Mai 2018 - 10:03 par Sissi Rusty

» [Libre] De roches et de pierres
Mer 30 Mai 2018 - 9:00 par Nao Onishi

» (Libre) Une route simple et calme
Mar 29 Mai 2018 - 12:06 par Sissi Rusty

» (Libre) Une ville en bord de mer
Mar 29 Mai 2018 - 10:30 par Sissi Rusty

» (Libre) Le vent se lève
Mar 29 Mai 2018 - 9:25 par Sissi Rusty

» [Libre] Escale à Argenta
Lun 28 Mai 2018 - 18:08 par Nao Onishi

» [Libre] Changement d'air
Lun 28 Mai 2018 - 18:07 par Nao Onishi

» (Libre) La ville aquatique
Lun 28 Mai 2018 - 14:32 par Sissi Rusty


Partagez|

[Libre] Professionnalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Michael HeavenVoleur - Etudiant
Infos de base Masculin Age du personnage : 39
Messages : 263
Localisation : Argenta
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 16.900 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Libre] Professionnalisme  Dim 7 Jan 2018 - 21:25




Doute

Seul (mieux que mal accompagné)


Il voulait d'ailleurs prendre un peu de temps pour réfléchir au contenu de son message, aussi le Voleur se dirigea-t-il vers le Centre Pokémon, où il pourrait apprécier un chocolat chaud pendant qu'il rédigeait son message. Il jeta un œil à ses Pokémon autour de lui : il y avait Raziel, Suriel, Gabriel et Ézéchiel. Bien entendu, Ariel était dans sa Pokéball, mais pour Élijah, il était hors-la-loi. C'était que le Marill était empoisonné, et qu'il ne souhaitait pas le laisser dehors dans ces conditions. Il se demanda, un court instant, s'il devait payer un prix exorbitant au Centre Pokémon pour le faire soigner, mais chassa bien vite cette idée alors qu'il pénétrait dans l'enceinte du bâtiment.
Il s'installa à une table et commanda un café -il avait changé d'avis. Il regardait tout le monde faire la queue pour des soins, convaincu qu'il ne ferait pas parti de ces gens là. À la place, lui, se décida à invoquer Élijah sur la chaise à ses côtés, et sortit pour lui un cookie qu'il avait obtenu à une occasion quelconque, et dont on disait qu'il pouvait soigner n'importe quelle condition anormale d'un Pokémon. L'empoisonnement ne devait pas faire exception.
Sur une autre chaise, Ézéchiel jalousait un peu le goûter que recevait son camarade. Le remarquant, Michael lui sortit un peu de nourriture de sa réserve personnelle, pour qu'ils aient tous les trois quelque chose à avaler autour de la table. Suriel, Raziel et Gabriel semblaient se désintéresser totalement de ce spectacle, eux.
Mais ils n'étaient pas ici pour prendre le thé. L'étudiant sortit son Pokématos et inscrivit le numéro de Beladonis, puis commença à pianoter sur le clavier. Il avait, dans les grandes lignes, décidé de ce qu'il lui écrirait. Premièrement, il voulait le convaincre de sa motivation, et de son aversion pour N, tout en paraissant le plus raisonnable possible. Ensuite, il voulait le flatter un peu, le féliciter pour cette initiative, l'assurer qu'il croyait en ce projet de rassembler les habitant de Kanto. Enfin, et sans prendre la peine d'être subtil, ce n'était pas la peine, il souhaitait se mettre en avant, souligner ses qualités et se présenter comme un choix logique pour être le visage public de l'opposition. Il n'oublia pas de glisser au passage, comme un argument d'autorité, le nom d'Amelia. Et il appuya sur "Envoyer" tout en avalant d'une traite la dernière gorgée de son café.
Qu'allait-il faire maintenant ? Il avait du temps à ne pas vraiment savoir comment le dépenser. Enfin, pas tant que ça...Il devait faire ce cambriolage chez Avaïana. Et dans le même temps, aller la voir pour lui poser des questions sur les Évolis, et peut-être même en adopter deux... Mais il voulait attendre, comme si quelque chose pouvait se produire qui démêlerait cette histoire. En tout cas, il allait sortir maintenant. En passant devant le panneau d'affichage cependant, il vit une annonce. Un certain Damien, qui cherchait quelqu'un pour retrouver son frère Matthias, un voleur à la petite semaine, et le remettre dans le droit chemin...Il lui vint une idée. À travers le centre, il cria à Joëlle :

"Vous pourrez dire à Damien qui je vais retrouver son petit frère !"

Et il arracha l'annonce, la fourrant en boule dans une poche.

Il devait donc se rendre à la Chamelle Azurée, un café de la ville...Dire qu'il venait tout juste de prendre un café au Centre Pokémon. Il fallait qu'il y trouve un certain Victor...Comment était-il seulement censé le reconnaître ? Il n'en avait aucune idée. Enfin, il se doutait qu'il devait retrouver un jeune homme, seul à une table, un peu plus de la vingtaine, l'air à l'aise, comme un habitué. Ce n'était déjà pas trop mal, mais encore fallait-il remarquer que quelqu'un était un habitué.
Suivi de sa cohorte de Pokémon, et en demandant occasionnellement à des passants, le Voleur trouva vite sa destination. Arrivé là, son étourderie le frappa : c'était tout simplement évident, il aurait du y penser bien plus tôt. Il alla directement au comptoir, s'adressa au barman, et lui demanda si Victor était présent. On lui indiqua donc la table où il se trouvait, avec sa grande pinte d'une bière plus très fraîche, et l'Étudiant s'y rendit et s'assit calmement face à lui. La première surprise était de constater que Victor était la personne dans le coin, près de la fenêtre, qu'il avait pris pour une fille en entrant. Il avait un air un peu gothique, avec son T-shirt noir sans manche en hiver, sa longue tresse blanche sous sa chevelure d'ébène mal coiffée et son crayon sur les yeux. Michael répugnait ce genre de personnes, qui protestaient de tout leur être, par leur simple physique, contre le monde dans lequel ils vivaient, un monde qu'ils ne pourraient jamais changer. Quelle manque de maturité. Il se contenait, se forçant à afficher un sourire alors qu'il prenait la parole.

"Victor ? Je suis Faust, c'est Damien qui m'envoie.
-Qu'est-ce qu'il veut encore ?"

Le ton était sec, mais pas particulièrement énervé. Il y avait juste une pointe d'arrogance, comme chez tout jeune rebelle. Il y avait fort à parier que Damien accusait Victor d'être une mauvais relation de son frère, et repoussait la faute sur lui. Un grand classique.

"À toi, rien. Il est juste inquiet pour Matthias. Ça fait quelques jours qu'il n'arrive pas à le joindre, et il n'a pas payé son loyer de décembre, son propriétaire le menace de le virer. C'est très important que je le retrouve pour que l'on puisse régler cette histoire et arranger tout ça."

Victor toisa Michael d'un air suspicieux. Sa confiance ne serait pas facile à gagner, mais il n'avait de toute façon pas envie de lui mentir, il avait d'autres projets pour ce jeune duo.

"Ouais. Ils sont pas faciles à payer ces loyers, on a déjà du mal à trouver un taf."

"Peut-être que si vous n'étiez pas des habitués dans un bar, ça vous aiderait, aussi..."

"Et pourquoi un gars comme toi nous aiderait, hein ? Je suis sûr que t'as aucune idée de ce qu'on vit, tu fais le beau comme ça, tes thunes tu sais même pas comment les dépenser. Perds pas ton temps.
-Ferme-la. Je propose pas mon aide à tout le monde, alors ferme-la."

Michael voulait asseoir son autorité. Il n'avait qu'une envie, gifler Victor. mais il ne devait surtout pas le faire, pas pour l'instant. Il prit une inspiration et reprit :

"Déjà, sache que j'ai vécu dans la rue. J'ai toujours pas de maison d'ailleurs, je dors dans les Centres Pokémon la plupart du temps. La différence entre toi et moi, c'est que je ne suis pas un nabot idiot qui rejette l'aide qu'on me propose. Alors ferme-la et écoute. Si je m'en suis bien tiré, si aujourd'hui j'ai de l'argent, c'est parce que je ne passe pas mes journées à me plaindre que le monde est contre moi : quand je vois une opportunité, je la saisis. Et je suis là pour t'en offrir une."

Victor ne disait plus rien. Il était probablement mi-vexé, mi-intéressé parce que que son aîné avait à lui dire.

"Je sais comment vous faites pour payer votre loyer habituellement, Damien l'a précisé. Des petits vols, du recel, ce genre de choses. Ne le répète à personne, mais j'ai fait ça aussi. Ça a été mon point de départ. Sauf que je ne suis pas stupide, j'ai intégré une guilde organisée, on a fait des gros trucs, on a gagné gros. Je peux vous mettre en contact avec le chef si vous voulez vraiment vous en sortir. Mais c'est pas ça ma proposition. Je voudrais vous embaucher, toi et Matthias, pour un coup. Tu vois, moi, je fais plus ça, c'est fini, j'arrête. Mais j'ai besoin de quelque chose. Je ne te donnerai pas les détails, rien de plus que ce que tu dois savoir. Mais si tu me dis où est Matthias, et que vous faites ça pour moi, je paie votre loyer, et celui de mois suivant avec."

Victor écoutait attentivement. Il essayait de se donner de la contenance, comme s'il se prenait pour un homme d'affaire. Il n'en avait pas la maturité, Michael le savait, et à cause de ça, il pourrait le manipuler comme il le souhaitait.

"En gros, on prend tous les risques pour ta face, toi tu restes peinard à faire ton mec bien, et en échange tu paies notre loyer ? Des thunes qu'on ne pourra même pas dépenser dans ce qu'on veut ?
-C'est exactement ce que je te propose oui. Ça, et comment trouver mon employeur. Pour l'instant, vous êtes dans de sacrés ennuis, et ça ne va pas aller en s'améliorant si vous ne payez pas votre loyer. Une fois que ce sera réglé, et avec la protection de la guilde, tout ira bien pour vous. Vous avez besoin de moi comme j'ai besoin de vous, mon offre ne changera pas, c'est à prendre ou à laisser."

Victor faisait maintenant semblant de réfléchir -il n'en avait probablement pas les capacités. Il grimaça, forcé de constater qu'il était parfaitement incapable d'atteindre une décision seule, avant de finalement déclarer :

"Ah ça va ! Moi aussi ça me saoule de pas savoir où est Matthias. Ramène-le ici et on prendra la décision ensemble. Écoute, normalement, on devait se retrouver là, je lui avais laisser un message, il était parti faire je-sais-pas-quoi. Comme il a des Pokémon et pas moi, souvent il va traîner sur la Route 05, et on a un système pour communiquer discrètement quand on ne veut pas laisser de trace pour parler de...fin tu vois. Parce que moi je peux pas aller là-bas sans Pokémon. Du coup je laisse des messages sous un caillou bien précis là-bas, et voilà.
-Il est Route 05 alors ? Il ressemble à quoi ?
-Bah il est brun, plutôt petit tu vois, et bien mieux coiffé que moi. Genre toi, mais en beaucoup plus court. Sérieux c'est quoi tes cheveux là ?"

Michael ne prit pas la peine de répondre. Sans même dire au revoir, il se leva de sa chaise et sortit, suivi par ses Pokémon. Il n'avait pas envie de passer plus de temps que nécessaire avec cet individu.


Lieu suivant : Route 05


Deco' faite par Musie.


#MDJ : utilisation d'un Lave Cookie sur Marill (3>2), Michael prend la mission "Le Droit Chemin"



[Libre] Professionnalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising World :: Kantô
 :: Azuria :: Centre Pokémon
-