Derniers sujets

Partagez|

[PV + Lance] Hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [PV + Lance] Hôpital  Sam 4 Nov 2017 - 20:52



Hôpital
Carmin sur Mer, nous revoilà ! Je me sens déjà un peu plus calme, mais pas moins pressée. Tenant toujours le bras le poignet de Lance, je l’entraîne avec moi dans la ville que nous avions quittés un peu plus tôt dans la journée. Je ne pensais vraiment pas qu’on y serait retournés aussi vite.

Rapidement, je regarde autour de moi. Je ne connais absolument pas cette ville. Hormis le Centre Pokémon et l’Hotel où j’ai dormi cette nuit. Carmin est tout de même bien plus grande que Jadielle et … je ne sais même pas où chercher ! Je cherche hâtivement un panneau qui pourrait m’indiquer un hôpital mais .. Rien. Je pousse un profond soupir.

Je fais quelques pas jusqu’à voir un groupe d’adolescent assis sur un banc. Sans attendre, je me précipite vers eux.

- Hey ! Dites, l’un d’entre vous pourrait me dire où se trouve l’hopital le plus proche ? C’est urgent !
- De l’autre côté ! Vous allez en direction du Centre Pokémon, il est un peu loin, vous ne le raterez pas, c’est un grand batiment tout blanc ! On peut le voir depuis le Centre Pokémon !

Je hoche la tête et les remercie rapidement avant d’entraîner de nouveau Lance avec moi et de courir en direction du Centre Pokémon. Je sais où il est, il suffit juste que je prenne le chemin en sens inverse en passant devant l’hotel. Facile !

Enfin .. .Hormis le monde fou qui circule dans les rues de la ville cet après midi. Je joue à deux reprises des coudes, criant même sur un homme qui refusait de bouger avec son chariot et qui bloquait le passage à tout le monde ! J’ai dû lui faire car en quelques minutes, j’avais largement de quoi passer avec le petit chemin qu’il m’avait dégager.

Il ne me fallut ensuite pas beaucoup de temps pour apercevoir un panneau “Hôpital”.  Enfin !

- On y est presque !

______________

Quelques minutes plus tard, nous arrivons enfin devant l’immense bâtisse blanche. Je ne m’arrête pas pour l’admirer et j’entre immédiatement à l’intérieur puis, je me précipite à l’accueil.

- Une urgence ! Il s’est … Il s’est .. Cassé la main je crois ! Il saigne abondamment, il faudrait le prendre en charge rapidement ! dis-je avec précipitation.
- Il va y avoir de l’attente. Patientez dans la salle d’attente sur votre gauche. répondit la femme qui tenait l’accueil sans même jeter un oeil à Lance et à son bras.

J’ouvre de grands yeux scandalisés.

- Quoi ? Mais, il saigne ! C’est maintenant qu’il faut le prendre !

Cette fois, elle le regarda … A peine une demi seconde.

- Votre ami à un bandage, ca va stopper le saignement. Il peut très bien attendre.
- Mais !

J’allais protester mais je sentis la main -valide- de Lance se poser sur mon épaule afin de me retenir, puis me tirer doucement vers lui. Je me retourne vers le Maître Pokémon, un regard interrogateur sur le visage. Quoi ? Il devrait protester non ?

▬ C’est bon. On va patienter.

Je l’observe un instant, avant de pousser un soupir de capitulation.

- Bon … Très bien, puisqu’on a le choix. dis-je avec ironie tout en lançant un regard assassin à la vieille peau de l’accueil.

Nous prenons ensuite tout deux la direction de la salle d’attente. C’est une pièce tout blanche, du sol au plafond avec des chaises posées ci et là et une table basse où plusieurs magazines trônent.

- J’espère qu’on ne va pas attendre trop longtemps. commençais-je en prenant place sur une chaise. Ca va aller ta main ? J’espère que le saignement s’est au moins arrêter.

Lance s’assoit à côté de moi avant de regarder sa main un instant.

▬ Ça ira, ce n’est vraiment rien.
- Arrêtes de dire ça, Lance. Tu m’énerves ! Tu t’es vraiment bien amoché ! Tu croyais quoi ? Qu’en tapant comme ça contre un arbre tu n’aurais rien ? Même pas une égratignure ?!

Je me retourne immédiatement vers lui. Mon ton est cinglant, sec, presque colérique aussi. Mais … Il m’énerve tellement ! Je ne sais TOUJOURS PAS pourquoi il a fait ça ! Et ca me rend dingue ! Je ne supporte pas de ne pas avoir de réponse. Et lui même ne sait pas apparemment ! C’est le pompom sur le Chapignon ! Je me réinstalle rapidement sur ma chaise, puis regarde droit devant en croisant les bras sur ma poitrine.

A côté de moi, Lance garde la tête baissée. Un peu comme un enfant prit sur le fait en train de se faire gronder … Et Arceus seul le sait à quoi il le mérite ! Il n’empêche qu’il garde le silence un instant.

Mais finalement, il ne tarde pas à prendre la parole.

▬ Je l’ai fait pour me remettre les idées en place.

… Alors là.

- Tu m’expliques ? Je demande d’un ton agacé. En quoi frapper un arbre à s’en pêter la main te remets les idées en place ?!

Il ne répond pas de suite … Comme d’habitude. Ca m’agace de plus en plus cette manie ! Quand il a besoin de me faire des reproches, il n’a aucun probleme à aligner deux mots, mais là, il faut carrément les tirer les aspicots du nez pour qu’il parle ! A la place, il triture plutôt son bandage pendant que j’attends une quelconque réponse … Il a intérêt à parler vite. Ma patience atteint le bout de sa limite !

▬ Je te l’ai déjà dit, non ? Je ne laisserai rien t’arriver.

J’ouvre de grands yeux ronds. Les battements de mon coeur s’accélèrent et pourtant .. je ressens une vive colère.

- CE N’EST PAS LA QUESTION, LANCE ! J’étais justement en train de t’en poser ! De faire ma part du marché comme tu me l’as demandé ! Et t’as esquiver !


Je me lève précipitamment de ma chaise et je fais les cents pas devant lui. La vieille femme au fond de la pièce qui attend aussi son tour depuis le début me lance un regard agacé. Mais je m’en contre fiche. Elle peut très bien me lancer tout les regards qu’elle veut, je suis bien trop énervée pour me calmer.

- Et je te l’ai déjà dis, je ne veux pas que tu te mêles de quoi que ce soit, tu as juste à m’entraîner, rien de plus ! Hors de question que tu prennes le moindre risque !

Il lève alors les yeux vers moi. Cette fois, il ne ressemble plus vraiment à l’enfant prit sur le fait. il paraît sûr de lui et son regard est inébranlable.

▬ Je refuse.

- Pardon ?!

Je fronce les sourcils.

▬ Tu m’as bien entendu. dit-il en soutenant mon regard.
- Non, non et non ! Lance ! J’ai dis non ! JE NE VEUX PAS !
- C’est pas bientôt fini tout ce boucan ?! On est dans un hopital ici !

Je sursaute violemment en entendant un infirmier hurler après moi, de l’autre bout de la pièce. Je ne l’avais pas vu. Zut. J’avais oublié où on était. Je prend un air coupable et je m'assois sur la première chose que je vois, celle face à Lance et je le fusille du regard.

Mais Lance, buté comme il est, est inflexible, il continue de me fixer d’un air déterminé.

▬ Ça m’est égal.

Ma mâchoire se crispe de rage. Je me lève d’un bond et je prend sans attendre, ni même un regard pour Lance, la direction de la sortie.

- Je t’attend dehors.




avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  Sam 4 Nov 2017 - 21:16



❝ Hospital




Bonnie quitta la pièce, laissant Lance seul en compagnie de la vieille dame dans la salle d’attente. Un silence pesant s’installa tandis que le Dresseur fixait le mur blanc qui se trouvait devant lui, sans bouger. S’il paraissait étonnamment serein vu de l’extérieur, ses méninges tournaient quant à elles à plein régime. Mais sa décision était prise.

Quelques minutes plus tard, un médecin fit son entrée dans la pièce et invita la vieille dame à l’accompagner. Cette fois-ci, le jeune homme était complètement seul, prisonnier de cette infâme salle entièrement blanche sans pouvoir agir. Il dut encore attendre une bonne demi-heure avant qu’un infirmier ne fasse son apparition et lui adresse un signe de la main.

Lentement, il se leva et suivit l’homme en tenue verte à travers un dédale de couloirs, le menant droit vers une nouvelle pièce immaculée où trônait au centre un fauteuil médical, accompagné de divers instruments et appareils dispersés à travers la salle.

▬ Asseyez-vous.


Lance s’exécuta et prit place sur le fauteuil, attendant patiemment que l’infirmier revienne vers lui.

▬ Qu’est-ce qui est arrivé à votre main ?


▬ J’ai frappé un arbre avec lequel je me suis disputé. J’ai entendu un craquement, alors je suppose que je me suis cassé quelque chose. Sans doute une fracture du cinquième métacarpien.


L’infirmier haussa un sourcil, devant lequel Lance se contenta de préciser :

▬ Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive.


▬ On va quand même jeter un œil.


Le secouriste retira le bandage de sa main et examina durant quelques minutes son état.

▬ Vous pouvez plier les doigts ?


Lance jeta un bref coup d’œil à sa main.

▬ Il ne vaut mieux pas.


L’homme en uniforme se releva et invita Lance à faire de même.

▬ Il va falloir mener des examens complémentaires, et passer notamment des radios. Suivez-moi.


Sans broncher, Lance lui emboîta le pas, non sans récupérer au préalable l’écharpe de Bonnie tâchée de son sang.

La suite de la procédure dura une bonne heure. Après avoir passé lesdits examens, il s'avéra que son cinquième métacarpien était effectivement bien fracturé et que la pose d’un plâtre était nécessaire pour consolider la cicatrisation de l’os. Cela signifiait donc qu’il n’allait pas pouvoir se déplacer durant les prochaines vingt-quatre heures au minimum. Avant de se lancer dans une telle opération, il était donc préférable de prévenir Bonnie qu’elle pouvait tirer une croix sur la journée en cours.

Lance parvint à s’extirper des griffes des médecins et à quitter brièvement l’hôpital, cherchant la jeune femme du regard. Il la trouva finalement allongée sur un banc près de l’entrée, les mains derrière la tête et légèrement somnolente. Il tapota son épaule pour lui signaler sa présence.

▬ Je ne vais pas pouvoir bouger d’ici avant demain au moins. Tu devrais retourner au Centre Pokémon et prendre une chambre pour la nuit.


L’Exploratrice ouvrit doucement les yeux et se redressa. Elle ne semblait étrangement plus du tout en colère contre lui.

▬ Pourquoi ? C’est grave ?

L’inquiétude pouvait se lire sur son visage tandis que son regard se posait immédiatement sur la main immobilisée du Maître de la Ligue.

▬ Non, c’est une simple fracture. Mais ils doivent me garder en observation durant la sèche du plâtre.


▬ Oh. Et du coup, tu dois rester là ?

Lance acquiesça et fixa Bonnie un bref instant, avant de tendre sa main valide vers elle afin de déposer l’objet qu’elle détenait sur ses jambes.

▬ Je te rends ton écharpe.


Bonnie contempla l’écharpe d’un air médusé avant de la rouler en boule et la fourrer sans ménagement au fond de son sac.

▬ Tu passes donc la nuit à l’hôpital ? T’es vraiment obligé ? Enfin… si. Il ne faudrait pas qu’il t’arrive quelque chose. Je vais attendre avec toi et j’irai au Centre au moment de dormir, dit-elle en se relevant du banc et en prenant la direction de l'entrée du bâtiment.

Dérouté par la réaction de la jeune femme blonde, Lance n’eut même pas le temps de contester sa décision qu’elle avait déjà franchi le seuil de l'édifice. Il resta planté là un bon moment, ébahi, avant de la suivre faute de choix. Il la retrouva finalement au beau milieu d’un couloir ; elle se retourna vers lui lorsqu’elle l’aperçut.

▬ Ils t’ont attribué une chambre ? Ou tu peux prendre la première de libre ? Je sais pas comment ça se passe pour dormir ici, chuchota-t-elle pour éviter de se faire disputer une seconde fois par les infirmiers.

▬ Ils vont m’en donner une.


Il parut hésiter un instant, ouvrant puis fermant la bouche à de multiples reprises, mais se résigna finalement à prendre la direction de la salle d’opération où la pose de son plâtre allait bientôt débuter. Il avait simplement demandé à rapidement sortir pour prévenir Bonnie, et devait y retourner immédiatement après.

▬ Tu vas où ? demanda Bonnie, curieuse, en le suivant.

Lance s’arrêta et se retourna vers elle.

▬ Je vais faire poser mon plâtre.


Il hésita de nouveau. Mais cette fois, il parvint à se décider à prendre la parole.

▬ Tu peux venir, si tu veux.



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  Sam 4 Nov 2017 - 21:23



Hôpital
Je ne me fis pas prier. Je hoche la tête et je le suis dans un dédale de couloir blanc. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve ça à la fois lumineux mais … lugubre. C’est peut-être à cause de toutes les histoires d’horreurs qu’on se racontaient dans mon village quand nous étions mômes.

En quelques minutes de marche, nous nous retrouvons devant une double porte à la couleur verte. Lance n’hésita pas et entra à l’intérieur, moi à sa suite. Un homme se tenait dans la pièce, assis sur un tabouret, face à une sorte d’immense fauteuil. A côté de lui, il y a aussi un chariot avec d’innombrables instruments. Des écrans se trouvent aussi dans la pièce et je ne peux m’empêcher de m’avancer dans la salle et de tout contempler, intéressée par tout ces objets que je n’avais encore jamais vraiment vu auparavant.

Derrière moi, Lance s’installe sur le fauteuil et j’entend le médecin qui commence à lui expliquer tout ce qu’il s'apprêtait à lui faire. Je me désintéresse donc bien vite de tout ces objets et je file m’asseoir sur un tabouret, près d’eux afin d’observer silencieusement les gestes de l’homme envers Lance. Je n’en rate pas une miette ! Je ne saurai pas vraiment décrire ce qu’il fait, mais au final, tout cela a dû prendre une dizaine voire une quinzaine de minutes.

- Ca ira pour lui après ça ?

Le médecin me sourit et me garantit qu’il ne devrait pas y avoir de problème. Il s’adresse ensuite à Lance, lui annonçant qu’il devrait garder le plâtre plusieurs semaines avant de le faire retirer. Après ça, nous sortons tout les deux de la salle d’opération.

Je jette un oeil à Lance qui contemple son plâtre d’un air distrait. Je me demande ce qu’il pense. J’espère qu’il regrette un tant soit peu ce qu’il a fait … Quelle idée d’en arriver jusque là … Finalement, tout en marchant, il se tourne vers moi au même moment où un infirmier nous fait signe de le suivre, une clé en main. Ca doit certainement être la chambre de Lance. Je hoche la tête en direction de l’infirmier avant de le suivre. En quelques minutes, nous arrivons devant la pièce où Lance passera la nuit.

▬ Et voilà. Il ne reste plus qu’à attendre désormais.
- Oui, mais ca va passer vite ! dis-je tout en entrant.

La pièce est plutôt spacieuse. Je m’attendais à quelque chose de plus petit. Il y a un lit avec des draps vert pomme, une table de chevet et un fauteuil au fond de la pièce. Sans demander mon reste, je file directement m’installer dans celui-ci tandis que Lance s’installe sur le lit sans s’y allonger. Il reste cependant silencieux et garde les yeux vissés sur ses mains. Je ne le quitte pas des yeux. Etrangement je n’ai rien à dire, mais je trouve ce silence ….presque pesant. Je pousse un soupir et m’affale un peu plus confortablement dans le fauteuil.

Je ne sais pas combien de temps je vais attendre, mais au moins … Je suis dans une position confortable.

De longues minutes passent ainsi sans qu’aucun de nous deux ne prennent la parole. Je commence vraiment à m’ennuyer. Discrètement, mes yeux vont de Lance à ses mains. J’ai bien envie de … retenter. J’étais bien parti tout à l’heure non ? Je m’étais enfin lancé. Et puis, on est là, tout deux, dans cette pièce. Pas moyen de s’échapper et s’il pète encore une fois de plus un plomb, on sera déjà sur place !

Bon, c’est décidé. Je me lance ! Je prend une profonde inspiration … Et puis une deuxième. Ca va être sportif.

- Lance ? commençais je doucement.

Lentement, je le vois tourner sa tête vers moi mais, il demeure toujours silencieux. J’hésite. J’ouvre la bouche à plusieurs reprises avant de foncer les sourcils, de m’enfoncer un peu plus dans mon fauteuil et de prendre finalement le tauros par les cornes.

- On est bon pour rester là quelques heures, alors autant reprendre notre discussion de tout à l’heure non ?

Ma voix est calme, volontairement calme. Je ne tiens pas à ce qu’il recommence à se braquer et à se blesser comme tout à l’heure. Nous nous regardons mutuellement pendant un long instant. Je ne sais pas du tout s’il est partant pour reprendre .. .Je n’arrive pas à savoir ce qu’il pense. Mais bien vite, Lance détourne la tête et fixe le mur blanc en face de lui, sans prononcer le moindre mot. Je pense que s’il avait été contre … Il me l’aurait clairement dit non ?

- Tu te souviens de .. mes questions ?

Je sais que j’ai été … froide, brutale, quand je les ai posées. Je ne sais pas si ce sont elles qui ont déclenchées l’état de rage de Lance, mais .. Je n’ai pas envie de les répéter. Pas une deuxième fois.

Lentement, il hoche la tête. Néanmoins, il .. garde le silence. Je pousse un soupir. Je sens que ca va être difficile. Je le fixe avec intensité, l’incitant silencieusement à parler. Il ne me regarde pas, mais j’espère que mon silence l’atteindra.

Lance finit par déglutir avec difficulté et céda enfin.

▬ Bien sûr que je me considère comme étant humain. Mais je n’ai pourtant presque rien de commun avec les gens que l’on peut rencontrer dans ce monde. C’est la raison pour laquelle je ne peux pas être classé dans la même catégorie qu’eux.

- Et pourquoi n’as-tu rien en commun ? fis-je en haussant un sourcil interrogateur.

Il persiste à regarder droit devant lui plutôt que de se tourner vers moi et d’affronter mon regard. Je ne suis pas étonnée au vue de la situation. Il n’est clairement pas à l’aise ...

▬ Je ne ressens presque rien. Et lorsqu’une émotion qui m’est inconnue me submerge, je ne sais pas comment l’interpréter, ni comment réagir. Je ne connais pas non plus les concepts basiques de l’amitié, ou encore de l’amour. Et enfin, par-dessus tout…

Je vois ses mains qui se mettent à trembler légèrement. Il maintient son bras plâtré de son autre main pour ne pas gêner le séchage du plâtre.

▬ … j’ai commis des choses qui vont bien au-delà de l’imaginable. Des actes infâmes, qui ne peuvent être considérés comme humains. Et ce que j’ai fait, sera gravé à jamais… ici. dit-il en pointant sa tempe de son index.

Un frisson me parcourt l’échine. Je ne peux pas dire qu’il a tord, ni lui prouver le contraire. Il m’a dit que ce qu’il avait … Ca sera gravé à jamais dans sa mémoire, c’est indéniable. Je reste silencieuse un moment. Je ne sais absolument pas quoi lui répondre …

- Mais, tu as changé non ? Je veux dire … Tu sais que les choses que tu as commises sont mauvaises, cruelles … Tu t’en rend compte. Ce qui est déjà un bon début, un changement net par rapport à ce que tu étais avant. Bien sûr, si tu croises certaines de tes victimes, même collatérales, elles te pardonneront pas. Mais … J’ai du mal à t’imaginer faire tout ce que tu m’as dis. terminais-je dans un souffle en détournant les yeux de Lance.

Ce dernier ferme les yeux et resserre son étreinte autour de son bras blessé.

▬ Je n’ai jamais voulu le faire. Ce n’était pas… non, ce n’est pas ma vraie nature. Mais celle-ci a disparu à jamais. Je n’ai pas eu le choix. Mais ce n’est pas une excuse valable. Pas après tout ce que j’ai fait.

Je sens qu’on s’égare .. Qu’on va sur un sentier difficile. Pourtant, il se livre enfin. Bien plus que la dernière fois. Je ne sais toujours pas si je le vois comme une victime ou comme un bourreau mais …

- Et ta vraie nature, elle ressemblait à quoi ?

Ma voix est douce, basse tandis que je redresse encore une fois sur le fauteuil. Lance, quant à lui, daigne enfin se tourner vers moi et me regarde avec une expression qui me fait arrêter tout geste … Comme s’il me voyait pour la première fois. Cela ne dure qu’un court instant car il finit par lever les yeux vers le plafond, un air songeur sur le visage.

▬ Eh bien… quand j’étais bien plus jeune, je me souviens vaguement d’un petit garçon timide, apeuré, chétif, et par-dessus tout naïf, pensant que le monde regorgeait de merveilles à explorer… mais je ne l’ai plus jamais revu. À vrai dire, j’ai même du mal à croire qu’il ait jamais existé.

Son sourire semble … résigné, presque mélancolique. Je ne peux m’empêcher d’éprouver de la peine pour lui. Je me lève de mon fauteuil et lentement, je me place juste devant lui.

- Je suis certaine qu’il a existé Lance. Juste que … il est juste enfoui.

J’ai dis ces mots sans vraiment m’en rendre compte, sans réfléchir. Je me sens soudainement extrêmement gênée. Vite Bonnie, réfléchis …

- Tu veux comprendre quoi chez les autres au faite ?! dis-je précipitamment en m’éloignant d’un pas.



avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  Dim 5 Nov 2017 - 0:09



❝ Hospital




Lance scruta Bonnie d’un air ébahi. Peut-être ne se rendait-elle pas compte de l’impact de ses paroles, mais l'être du jeune homme tout entier fut soudainement submergé par une sensation de chaleur telle qu’il n’en avait jamais connue. Il la lorgna intensément, comme s’il s’attendait à ce qu’elle disparaisse subitement et qu’elle n’ait été en réalité qu’un mirage depuis tout ce temps.

Bonnie finit alors par poser la question fatidique. Sans la quitter un seul instant des yeux, il se décida enfin à déballer ce qui lui tenait à cœur depuis si longtemps.

▬ Tout. Dans les moindres détails. Je veux savoir ce que les gens ressentent. Comment ils réagissent face à leurs émotions. Je veux savoir pourquoi certaines personnes mentent. Pourquoi certaines sont prêtes à tout pour obtenir ce qu’elles souhaitent, et pourquoi d’autres se soucient de leurs proches. Je veux savoir pourquoi les gens ont tant besoin de leurs amis pour aller de l’avant. Et savoir ce qu’est un ami. Et être capable de ressentir de la confiance, de la compassion… cependant, ce qui m’intrigue le plus… c’est le concept d’amour.


Bonnie le regarda avec de grands yeux stupéfaits. Mais bien vite, elle adopta un air songeur et se plongea dans une intense réflexion.

▬ Je suis étonnée que tu poses autant de questions. Tu n’as jamais eu confiance en qui que ce soit ? Ne serait-ce qu’un peu ? Et justement… un ami, c’est quelqu’un en qui tu as confiance. Que tu apprécies sa… présence, sa façon d’être… c’est…

Elle laissa sa phrase en suspens et s’assit aux côtés de Lance avant de reprendre.

▬ C’est… un sentiment de… mmh… tu te sens bien en sa présence. Enfin, tu n’as pas peur, pas de méfiance vis à vis de lui. Tu n’as jamais ressenti ça ? Vraiment ? Je suis certaine que si, mais que tu ne t’en es jamais rendu compte…

Mais Lance secoua lentement la tête.

▬ Non. Personne n’a jamais osé s’approcher de moi trop longtemps. J’étais fui comme la peste.


▬ Tu mens. Je peux t’affirmer le contraire dès maintenant, Lance, l’interrompit-elle.

Lance la sonda de son regard étincelant, et inclina légèrement la tête sur le côté, comme s’il examinait un spécimen particulièrement rare.

▬ J’allais y venir. Tu es la première à agir différemment en ma présence. Et je n’arrive toujours pas à en comprendre la raison.


Bonnie lui rendit son regard. À la surprise de Lance, un infime sourire apparut soudain sur son visage.

▬ Il n’y a pas de raison. C’est juste… comme ça. Tu ne me fais pas peur, tu as été… franc avec moi. Enfin, tu ne me fais pas peur… ça dépend parfois. Comme tout à l’heure par exemple, dit-elle en lui lançant un regard appuyé. Mais je ne te crains pas plus que ça, finit-elle en haussant les épaules.

Elle s’allongea sur le lit tandis que Lance continuait de la fixer sans vraiment comprendre. Il imita alors la jeune femme et prit place à ses côtés, ses longs cheveux s’éparpillant de part et d’autre de son visage.

▬ Alors, est-ce que ça signifie que… tu te sens bien en ma présence ?


Bonnie le dévisagea pendant un long moment. Un large sourire apparut alors cette fois sur son visage en guise de réponse. Inconsciemment, Lance ne put alors s’empêcher de le lui rendre. Elle scruta ensuite le plafond, puis jeta un œil à la la petite horloge accrochée au mur en face d’eux.

▬ Tu sais jusqu’à quelle heure je peux rester ici ?

À son tour, Lance contempla le plafond. Une étrange sensation de soulagement parcourut son corps et le détendit, comme si toute la tension accumulée par ses muscles se relâchait d’un seul coup.

▬ Je crois que les visites sont autorisées jusqu’à vingt-et-une heures.


Bonnie opina du bonnet.

▬ Il reste encore deux heures du coup…

Elle marqua un temps d’arrêt, puis observa la pièce dans son intégralité jusqu’à ce que ses yeux finissent par tomber sur une télévision accrochée à l’un des murs de la pièce. Elle se redressa d’un bond, immédiatement captivée par l’appareil. Rapidement, elle se leva et vint se planter juste en-dessous de celui-ci, ne le lâchant pas une seule seconde du regard.

▬ Laance ! Ça marche comment, ça ?

Ses yeux parcourent la pièce à la recherche de quelque chose, très certainement une télécommande — bien que cela puisse paraître surprenant qu’elle sache de quoi il s'agissait. Elle finit cependant par se retourner vers le téléviseur, comme si elle était inexorablement attirée par lui.

Lance la regarda faire un instant, avant de se redresser sur l’un de ses coudes pour mieux la voir.

▬ C’est pourtant évident, non ? Il suffit de lui demander de s’allumer.


Bonnie se tourna vers lui et lui lança un regard interrogateur, sans vraiment comprendre. Le Dresseur leva alors un index, comme s’il essayait de lui enseigner quelque chose d’important.

▬ Eh bien, il suffit de lui dire « allume-toi ! » et de frapper dans tes mains à deux reprises.


Elle le toisa d’un air ahuri avant de froncer les sourcils. Son visage prit lentement une agréable teinte rougeâtre.

▬ NE ME PRENDS PAS…

Elle baissa cependant aussitôt d'un ton, se remémorant où ils se trouvaient, mais reprit aussitôt d’une basse assassine :

▬ … pour une débile, Lance ! Je sais peut-être pas m’en servir, mais je sais très bien que ça ne marche pas comme ça !

Lance se contenta de hausser un sourcil.

▬ Eh bien, pourquoi n’essaies-tu donc pas de voir si cela fonctionne, au moins ?


▬ Fais-le, toi, alors ! s’exclama-t-elle d'un ton plein de défi. Je sais très bien que tu bluffes ! Dans les Centres Pokémon, il y a des sortes de trucs noirs pour les mettre en route, mais là non, j’en trouve pas !

▬ Je ne peux pas frapper dans mes mains avec mon plâtre. Et dans les Centres Pokémon, les télévisions sont généralement d’anciens modèles qui n’ont rien à voir avec ceux qui se trouvent ici.


▬ Je ne te crois absolument pas !

Elle se rassit sur le lit d’un air boudeur, presque vexé. Lance affichait cependant toujours une expression aussi neutre qu’à l’accoutumée.

▬ Je pensais que tu devais me montrer comment faire confiance aux gens ?


Elle le fusilla aussitôt du regard, et si elle en avait été capable, elle l’aurait sûrement transpercé sur place à la seule force de ses yeux. Elle parut toutefois hésitante, son regard vrillant de nombreuses reprises de la télévision à Lance.

Finalement, elle poussa un profond soupir à s’en fendre l’âme. Elle capitula. Elle leva alors ses deux mains en l’air, et, d’une voix basse et criante de mauvaise foi, prononça les mots magiques en frappant dans ses mains :

▬ Allume-toi !

La télévision s’alluma aussitôt, affichant l’image de deux Capumain qui se battaient férocement, perchés sur un arbre. Surprise, Bonnie se tourna alors en direction du jeune homme aux cheveux d’argent.

▬ Mais… ça a vraiment marché ?! Comment ?

Lance haussa les épaules d’un air faussement détaché.

▬ Bien sûr que ça marche. Je te l’avais bien dit.


Il tourna alors le dos à Bonnie et afficha un petit sourire mesquin. Discrètement, il était parvenu à se saisir de la télécommande et à la cacher sous lui, et avait appuyé sur le bouton de mise sous tension au moment où elle avait terminé de prononcer son incantation.

Absorbée par le combat Pokémon qui se déroulait sous ses yeux, Bonnie but les moindres paroles du présentateur de l’émission qui commentait ce spectacle inintéressant aux yeux de Lance. Lorsque l’affrontement s’acheva enfin, Bonnie ne put s’empêcher d’épiloguer sur l'événement auquel elle venait d’assister.

▬ Il faut être sacrément observateur et s’y connaître en combat Pokémon pour commenter un match comme ça… non ? demanda-t-elle se tournant vers Lance.

Mais ce dernier se contenta de nouveau de hausser les épaules.

▬ Si tu veux mon avis, ce type-là n’a jamais mené un combat Pokémon de sa vie.


▬ Ah ? Pourquoi ? Il me semble bien s’y connaître ! Il n’y a qu’à voir les termes qu’il utilise !

▬ Il ne suffit pas de balancer deux ou trois mots-clés pour montrer que l’on maîtrise un sujet. Un observateur de Pokémon n’aura jamais la véritable expérience du combat qu’un Dresseur possède. C’est ce qui différencie la théorie de la pratique.



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  Dim 5 Nov 2017 - 12:10



Hôpital
Je l’observe un instant, pensive. Je vois parfaitement où il veut en venir .. Observer est une chose mais, savoir en est une autre.

- Tu serais donc doué pour prendre sa place du coup, non ? Pour arriver là où tu en es, tu dois sûrement connaître les deux. La théorie et la pratique …. D’ailleurs, tu ne sais toujours pas ce que tu veux faire maintenant que tu es Maître Pokémon ?

Mes yeux abandonnent la télébision tandis que, curieuse, je me retourne vers Lance qui est toujours à moitié allongé sur le lit, à moitié redressé sur son coude. Je le vois plier et déplier lentement les doigts de sa main à plusieurs reprises, comme s’il essayait de voir ce qu’il était capable de faire ou non.

▬ Non.
- Vraiment ? Pas la moindre idée ?

Il garde le silence … Je prend directement ça pour un non. Je pousse un soupir.

- Pourtant, il y a tellement de choses à faire ! Deviens Explorateur, comme moi, non ? Oh euh .. Non, mauvaise idée !

Je le vois hausser un sourcil.

▬ Tu ne veux pas de concurrence, c’est ça ?

Je ne peux me retenir d’afficher un sourire moqueur.

- Pas du tout ! Déjà, niveau exploration, tu ne m’arriverais pas à la cheville .. Sans me vanter bien sûr, j’ai ça dans le sang ! Mais je ne voudrais absolument pas abîmer ta si belle chevelure au risque d’avoir un troupeau de groupies aussi enragées que des colossinge qui ont manqué leur petit dej’ à mes trousses. dis-je avec un petit sourire satisfait avant de reprendre : Sinon … Hmmm …

Voyons … Qu’est-ce que pourrait faire Lance ? Je l’observe tandis qu’il me gratifie de son plus grand regard assassin … Ah ! Touché !

- Et si tu donnais des cours de dressage ? Ou que tu faisais des commentaires aussi ? Ah oui, non, tu m’as déjà dis non … Pourtant, je te verrais bien là-dedans.  Eleveur de Pokémon ? Je parle au niveau entraînement … Tu pourrais développer d’incroyable Pokémon ! Ou bien … Sinon, tu peux donner des conseils aux autres ! Genre, écrire un livre par exemple ! Un livre écrit par Lance Storm … fis-je d’un ton faussement rêveur .. Avec le nombre de groupies que tu as, ca se vendrait comme des petits pains !

Il souffle du nez d’un air dédaigneux, sûrement peu convaincu par mes idées.

▬ Tu parles. Je ne me vois absolument pas dispenser des conseils aux gens. Ma vie n’a pas vraiment été un exemple de réussite jusque-là, si tu vois ce que je veux dire.

Je pousse un soupir en levant les yeux au ciel … Plus rabat-joie que lui, c’est impossible. Il ne voit même pas dans quoi il est doué !

- Niveau Pokémon si, excuse-moi, mais t’es quand même devenu Maître Pokémon ! C’est pas donné à tout le monde !

Il me regarde un instant, avant de reporter son attention sur ses doigts, qu’il continue toujours plier et déplier sans relâche .. .Je ne peux m’empecher de pousser un soupir. Ce n’est pas comme ca qu’il va guérir vite.

▬ Je ne le suis pas devenu pour les bonnes raisons. Ce n’est pas une bonne idée, crois-moi.
- Dans ce cas …

Je me plonge dans mes pensées. Qu’est-ce que je peux lui proposer ? J’en ai aucune idée. Sinon, je peux relancer le sujet du marché ? Des questions génantes à lui poser ? Non, il se fait tard et il s’est assez blessé pour la journée, si je vais trop loin, il va se péter l’autre mainet je devrai le nourrir moi-même en guise d’excuse ... Hors de question ! Tout ca parce qu’il veut en apprendre plus sur …

- OH ! Des questions ! Lance ! Des questions !

Mais oui ! Pourquoi est-ce que je n’y ai pas pensé plus tôt ? Ca me semble évident ! Il lève sa tête vers moi. Je croise son regard interloqué. Je ne peux m'empêcher de sourire.

▬ Quoi ?
- Lance ! Si tu veux connaître les .. “humains”, posent leurs des questions ! Soit le premier à être sur scène ! Tu sais, ces gens qui passent à la télébision là ! Un journaliste ou un truc du genre ! Tu pourrais ainsi répondre à pas mal de tes interrogations, voyager et … Ouais, je pense que ca t’irais bien ! Non ?

Je trouve mon idée franchement géniale ! Lance ? J’en sais trop rien .. Il cligne juste des yeux à plusieurs reprises, comme s’il hallucinait un peu.

▬ Journaliste ? Tu plaisantes, j’espère ? Tu as déjà jeté un œil aux torchons que ces types rédigent ? Ils passent plus de temps à rapporter des ragots que de véritables informations. Ils sont un véritable fléau.

… Bah voyons. Il se braque encore ! Décidément, je ne peux rien dire sans qu’il conteste mes idées. Je pousse un soupir d’exaspération en levant les yeux au ciel.

- Justement, Lance. Si tu sais ce qui cloche … Fais en sorte de faire quelque chose de .. bien mieux non ?! Ca devrait être dans tes cordes !
▬ Tu penses peut-être qu’on me laissera écrire ce que je veux ? Si on te demande de t’intéresser à la pêche aux Magicarpe, alors tu te tais et tu écris un article sur la pêche aux Magicarpe. Et le jour où je m’abaisserai à un tel niveau, c’est que je serai assez stupide pour essayer d’allumer une télévision en frappant dans mes mains.

Et voilà ! J’ai l’impression que je ne peux rien di …. Non, mais .. Attends, il a dit quoi là ? J’ouvre de grands ahuris à mon tour. “Être assez stupide pour essayer d’allumer une télévision … "

▬ Rassure-toi, c’était très drôle. dit-il en posant sa main sur mon épaule.

Mes yeux fixent sa main … Oh le c*n ! Je vois rouge immédiatement. La colère me gagne et je lui lance un regard assassin avec la furieuse envie de lui en coller une. J’attrape sa main entre mon pouce et mon index et l’extirpe de mon épaule lentement.

J’hallucine quoi. Il s’est foutu de moi. Clairement !

- Contente de voir que tu t’amuses. fis-je avec sarcasme en me levant du lit.

Je le fixe un instant. Je le frappe ou je sors ? Frapper ou sortir ? Il m’énerve ! Mes yeux ne le quittent pas. Mais …

Je pousse un soupir agacé et sans attendre, je me dirige vers la porte de la chambre, le bousculant sans ménagement au passage.

- Bonne nuit, Lance !

Mon ton n’est pas chaleureux du tout et c’est tant mieux. J’ai une sainte horreur qu’on se moque de moi, d’autant plus quand c’est lui ! Je referme la porte derrière moi, d’abord en voulant la claquer mais … J’interpose rapidement mon pied entre la porte et l’encadrement de la porte pour éviter tout bruit qui m’attirait encore une fois les foudres des infirmiers … Celui qui m’a engueuler était presque aussi terrifiant que Lance. Sans attendre, je parcours les couloirs de l'hôpital, puis j’arrive finalement à l’entrée du bâtiment. Je jette un coup d’oeil autour de moi .. Il fait presque nuit et un frisson me gagne.

Il faut que je me dépèche … Si je veux une chambre au Centre Pokémon, j’ai intérêt d’y être assez tôt avant qu’elles ne soient toutes attribuées. Je me mets donc à courir aussi vite que je peux, rapidement, je sens tout mon corps se réchauffer et ma colère disparaître peu à peu. Maintenant que je suis calmée … Je me dis que j’ai peut-être réagis trop précipitamment en partant ainsi, sur un coup de tête … Mais il m’a tellement énervée ! J’ai vraiment eu l’impression qu’il s’était payé ma tête et sans aucune raison particulière en plus, hormis le fait de me mettre dans une colère rouge !

Plongée dans mes pensées envers cet idiot de Lance, je ne tarde pas à arriver au Centre sans vraiment m’en rendre compte. Je me précipite à l’intérieur. Par chance, il y a peu de personnes qui attend. Seulement deux femmes qui attendent chacune son tour. Au bout d’une vingtaine de minutes, j’ai finalement une chambre ! Il en restait seulement trois .. Je suis arrivée à temps !
Sans attendre une minute de plus et avec la clé en main, je me précipite vers le lieu où je vais passer la nuit et … Je plonge totalement dans le lit !



________________________________


J’ai dû m’endormir en moins de deux minutes. Sans m’en rendre compte, j’étais totalement fatiguée .. Sûrement à cause de tout ces évènements de la veille. Il n’y a à pas dire, mais passer une journée avec Lance, ca épuise ! C’est encore pire qu’une semaine d’exploration en plein coeur d’une montagne !

Néanmoins, il est tout de même assez tôt. Je me dépêche de prendre mon petit déjeuner en compagnie de mes Pokémon que j’ai sorti pour l’occasion, de prendre tout de même deux-trois gourmandises pour Lance avant de sortir en trombe du Centre. J’ai hâte de reprendre mon entraînement ! Je pense qu’aujourd’hui, les progrès seront là ! Par contre, je ne sais pas si on s’occupera de mon entraînement ou de celui des Pokémon …. Je penche pour celui des Pokémon ..

En tout cas, j’arrive rapidement à l'hôpital et, sans encombre, malgré la présence de Pikk à mes côtés. Je pénètre dans la bâtisse et je reprend le même chemin que prit la veille dans le dédale de couloirs, avant d’arriver devant la porte de la chambre de Lance. Je respire un bon coup, puis enclenche la poignée et entre. Mais ..

Aucune trace de Lance.

Je tend l’oreille au cas où il serait dans la salle de bain mais, rien. Aucun bruit. Je fronce les sourcils. Où est-ce qu’il est ? Je fais rapidement demi-tour et retourne dans le couloirs. Je ne le vois nulle part … Il n’y qu’une infirmière.

- He ! Vous avez vu Lance ? Enfin, celui qui dormait dans cette chambre- là ? demandais-je en indiquant la chambre d’un signe de tête.

Contre toute attente, l’infirmière blémit d’un coup. Je ne peux m’empécher d’hausser un sourcil, curieux.

- Oui .. Ce .. Monsieur là est parti tôt. Très tôt dans la matinée et .. Vous le connaissez ? Enfin .. On voulait le garder en observation, mais il .. il .. il a refusé.

La voix de l’infirmière est presque tremblante. Qu’est-ce qu’il a fait encore ?

- Mais .. Pourquoi ?! Je pensais que je devais le rejoindre ici ! Il a dit quelque chose en partant ?
- Ju .. Juste qu .. qu’il a menacé le méde ..médecin de service de le …

Mais elle laisse sa phrase en suspend … Ah ca non !

- De le quoi ?! fis-je avec agacement.

Elle sursaute et me regarde avec de grands yeux.

- De le traîner par les narines dans les couloirs s’il refusait s’il refusait de le laisser partir !

L’infirmière avait dit sa phrase d’une traite, comme si elle se débarrassait de quelque chose de lourd … Son visage est toujours aussi blème mais, elle a l’air d’aller … Moi par contre, je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel. Lance .. Il a encore fait des siennes. C’est pas possible ! Je commence à faire demi-tour, mais l’infirmière me stop net.

- Attendez ! Par contre, je crois avoir vu une lettre dans la chambre. Je ne sais pas si elle vous est destinée ..

Je ne la laisse même pas finir sa phrase que je prend directement la direction de la chambre. Bon sang ! Où est-ce qu’il a pu aller encore ? Et comme ça, sans prévenir ?! Ou alors il va me donner rendez-vous quelque part ? J’ouvre la porte de la chambre à la volée et mes yeux parcourent la pièce avant de se poser sur la table de chevet.

Une lettre.

Sans attendre, je me précipite dessus. Mon prénom “Bonnie” est écrit dessus … Elle est bien pour moi. Je n’attends pas mille ans et je l’ouvre aussitôt.


Bonnie,

Lorsque tu liras cette lettre, je serai déjà loin. Les docteurs m'ont gentiment donné l'autorisation de quitter l'hôpital ce matin.

Je dois partir. Je crois fermement que la meilleure école est celle de l'autodidactie, et il serait néfaste que ton apprentissage repose entièrement sur mes conseils. Je t'ai enseigné les bases, tu as donc désormais toutes les cartes en main pour progresser. Continue simplement à t'entraîner régulièrement.

Toutefois, si le moindre incident grave se produit, prends IMMÉDIATEMENT contact avec moi. Rassure-toi, ce n'est pas un ordre. Mais je te tuerai malgré tout si tu ne le fais pas.

Nous nous reverrons.

Lance



Je lis la lettre. Deux fois. Il est donc bien parti.

Je pousse un soupir. J’hésite entre sourire ou jeter rageusement la lettre, la déchirer et la piétiner. Non pas pour son départ, mais bien pour le fait que les médecins lui auraient apparemment donnés “gentiment” l’autorisation de partir … Alors que je sais que c’est entièrement faux. Et aussi pour sa dernière phrase. Hors de question que je le prévienne. Ca ne le regarde pas. Absolument pas. S’il croit que je vais changer d’avis,il se met le doigt dans l’oeil et jusqu’au coude !

Je fourre rapidement la lettre au fond de mon sac. De l’autre côté .. Il a raison aussi. Il est temps que je reprenne l’entraînement par moi-même. Il m’a donné les bases, je dois en faire bonne usage, surtout si je veux progesser.

- En route ! Il faut qu’on retourne sur la Route 04. Je dois accomplir la mission de Jenny et .. on s’entraînera en route, d’accord ?

L’enthousiasme de mes Pokémon est rassurante. Sans attendre, je sors de l’hopital puis prend la direction de la route 06.






avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  Dim 5 Nov 2017 - 21:53



❝ Hospital




Lance avait quitté l’hôpital de Carmin sur Mer de bon matin, peu après l’ouverture des visites. Le docteur avait refusé de le laisser s’en aller après une seule nuit d’observation et avait insisté pour le garder au moins jusqu’au soir, mais il était inimaginable pour le jeune homme de rester en place aussi longtemps quand il se sentait en parfaite santé. Après de courtes négociations rondement menées, il était parvenu à obtenir une autorisation de sortie et promenait désormais son bras plâtré au bout d’une écharpe pour aider à son maintien.

Il arpenta l’un des quartiers calmes de la ville, où il pourrait sans difficulté sortir l’un de ses Pokémon pour s’envoler. Plongé dans ses pensées, il avançait en fixant résolument le sol d’un air perplexe.

Bien entendu, il avait également pris soin de rédiger une lettre à l’attention de Bonnie avant de partir, qu’il avait soigneusement mise en évidence dans sa chambre. La connaissant, elle aurait sûrement été capable de se lancer à sa poursuite s’il n’avait pas pris la peine de lui exposer les raisons de son départ. Même si Bonnie était loin d’être la personne la plus évidente à cerner, Lance était persuadé qu’elle comprendrait son choix. Pourquoi ? Simplement parce qu’elle était la seule à avoir jamais fait l’effort d’essayer de le comprendre.

Néanmoins, un détail contrariait l’esprit du Dresseur. Celui-ci savait pertinemment que quoi qu’il arrive à Bonnie, elle refuserait de l’alerter. Il l’avait clairement vu dans son regard, la veille, après avoir quitté la salle d’attente en trombe. Il n’y avait pas à dire, elle était sûrement aussi butée que lui. Mais c’était sa vie qu’elle mettait cette fois en jeu, et Lance ne pouvait se permettre de la laisser faire ce que bon lui semblait. Plus maintenant ; il avait ses propres raisons désormais.

Il s’arrêta et se retourna au moment où une légère brise se leva, venant agiter l’épaisse chevelure du Maître de la Ligue. Ce n’était pas dans son habitude de regarder en arrière… mais cette fois-ci, il avait quelqu’un à attendre pour justifier son geste.

▬ Tiens bon jusqu’à mon retour…


Lentement, il s’empara de l’une de ses Poké Balls et la lança. Aussitôt, son fidèle Dracaufeu apparut dans un éclat lumineux, prêt à le transporter par la voie des airs. Sans un mot de plus, Lance monta sur son Pokémon, qui s’élança sans tarder. Quelques secondes plus tard, ils disparurent dans le ciel nuageux qui recouvrait la ville.


codage  par keylha sur sweet swirl




Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: [PV + Lance] Hôpital  

[PV + Lance] Hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Hôpital de Caen
» Bureau du médecin de l'aile civile de l'hôpital d'Artois
» JOSHUAN ▬ Scooby-Doo est malade, je l'emmène à l’hôpital...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising World :: Kantô
 :: Carmin Sur Mer
-