Partagez|

[PV + Bonnie Chester] Stingy Girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 22 Oct 2017 - 16:37



❝ Stingy Girl




Comme Lance l’avait prévu, le groupe arriva à Carmin sur Mer au moment où le soleil disparut à l’horizon. Bien s’ils avancèrent en silence dans les rues de la ville, ils passèrent difficilement inaperçu étant donné la taille de leur troupe, qui comportait en plus d’imposants Pokémon. Le Dresseur ne prêta cependant aucune attention aux grands yeux ronds des badauds qu'ils croisèrent et se contenta de prendre la direction du Centre Pokémon où ils passeraient la nuit, et où il pourrait enfin se retrouver seul, sans que quelqu’un ne vienne lui hurler aux oreilles.

Quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent enfin devant la bâtisse au toit rouge et y pénétrèrent sans attendre, non sans que Lance n’ait rappelé au préalable ses deux Pokémon qui deviendrait trop encombrants une fois à l’intérieur.

Une longue queue s’étirait devant le comptoir et allait presque jusqu’à l’autre extrémité du hall d’entrée. Le jeune homme et l’Exploratrice n’eurent donc pas d’autre choix que de se placer à la fin de la file et d’attendre patiemment que le tour arrive.

Entre les différentes interventions médicales de l’Infirmière Joëlle et les nombreuses réprimandes de Bonnie envers ses Pokémon, qu’elle finit d’ailleurs par rappeler en prétextant une demande de soins, ils mirent près de quarante-cinq minutes à atteindre le comptoir. Il ne restait plus qu’une seule personne devant eux, qui demanda à obtenir une chambre pour passer la nuit. Mais l’infirmière hocha la tête et lui indiqua qu’il n’y avait plus aucune disponibilité pour la soirée. Lance se tourna alors vers Bonnie, qui se tenait à ses côtés.

▬ Tu as entendu ça ? Ils sont complets ce soir.


▬ Quoi ? Non, c’est pas vrai ! s’exclama-t-elle en se hissant sur la pointe des pieds pour tenter d’entendre la conversation de l’Infirmière Joëlle. Je voulais dormir dans un bon lit douillet après notre entraînement ! C’était pas trop demander à ce que je sache ?!

Elle fronça les sourcils et plaça ses poings sur ses hanches, puis se résigna à faire demi-tour. Mais elle s’arrêta après quelques pas à peine et fit volte-face, visiblement agacée.

▬ On fait quoi du coup ? On va dormir à la belle étoile ?

Lance haussa les épaules, stoïque.

▬ Pour ma part, ça m’est égal. Mais si tu y tiens vraiment, je crois qu’il y a un hôtel situé à quelques rues d’ici. Un vrai nid à touristes, mais cela devrait faire l’affaire pour une nuit.


Bonnie sembla réfléchir un bref instant, hésitante.

▬ Ouais… je sais pas trop. C’est… euh… on peut pas aller dormir dehors ? Je suis habituée, ça ne me pose pas de souci, tout compte fait !

Elle quitta le Centre Pokémon, Lance sur ses talons, les mains dans les poches. Le temps avait cependant radicalement changé depuis leur arrivée en ville, et une averse en avait profité pour cracher un véritable torrent d’eau venu du ciel. Bonnie soupira et se tourna dépitée vers le jeune homme, qui ne semblait pas vraiment se soucier de cette soudaine pluie diluvienne.

▬ … c’est loin ton hôtel ? Car on va devoir courir je crois.

▬ Ce n’est quand même pas une petite bruine qui va t’effrayer ?


Et, sans un mot de plus, il s’éloigna d’un pas tranquille, se frayant un chemin entre les passants qui se ruaient dans les bâtiments les plus proches pour se mettre à l’abri. Derrière lui, il perçut le soupir de Bonnie suivi de marmonnements inaudibles. Celle-ci tentait par tous les moyens de se réchauffer en se frottant les bras là où sa peau était à nu. Quelle idée de se pavaner dans une tenue aussi légère…

Seul le clapotis de la pluie venait rompre le silence qui s’était installé entre eux. Ce dernier fut cependant de courte durée, car Lance ne tarda pas à prendre de nouveau la parole.

▬ Nous y sommes.


Il adressa un signe de tête en direction d’une bâtisse de taille moyenne, passant relativement inaperçue et se distinguant seulement par son enseigne indiquant la filiale d’hôtel à laquelle elle appartenait. Ce n’était pas grandiose, mais cela était amplement suffisant aux yeux de Lance, surtout pour y passer une simple nuit.

Il observa Bonnie du coin de l’œil évaluer le bâtiment du regard, toujours frissonnante, avant de finir par hocher la tête et entrer précipitamment.

Lance lui emboîta le pas et se dirigea aussitôt à l’accueil où officiait un hôte. Il s’éclaircit brièvement la gorge pour indiquer leur présence avant de prendre la parole. À ses côtés, Bonnie s’agitait anormalement, même pour une hyperactive comme elle, ses mains se baladant discrètement le long du comptoir.

▬ Bonsoir. Avez-vous de la disponibilité pour deux chambres, une personne chacune ?


La main de l’Exploratrice s’abattit brutalement devant le Dresseur, qui cligna brièvement des yeux sous l'effet de surprise. Elle venait de reposer ce qui semblait être une carte tarifaire avec la plus grande délicatesse dont elle était capable de faire preuve. Elle bouscula légèrement le jeune homme pour se placer en face de l’hôte, qui n’avait pas encore eu le temps d’en placer une.

▬ Une, ça ira ! Seulement une ! s’exclama-t-elle en lançant un regard mi-exaspéré, mi-énervé en direction de Lance.

Ce dernier cligna de nouveau les yeux, ne semblant pas saisir.

▬ Pardon ?


▬ Oui, oui ! Une seule ! lança-t-elle en insistant bien sur ce dernier mot tout en lançant un regard appuyé à Lance.

Elle tapota la carte d’un air impatient, attirant le regard du Dresseur sur la grille des tarifs qu’elle pointa du doigt. Quelques instants plus tard, l’hôtelier tendit une clef à la jeune femme en lui indiquant le numéro de la chambre, qu’elle s’empressa de saisir avant de disparaître en un éclair, laissant à Lance le soin de mettre la réservation à son nom.

▬ Hé, reviens ici !



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 22 Oct 2017 - 16:50



Stingy Girl

J’entend Lance m’appeler derrière moi, mais je continue de courir, la clé de la chambre toujours en main. Je traverse un long couloir, manquant de bousculer un petit vieux qui sortait de sa chambre. Je m’excuse sans m’arrêter et me voilà enfin devant la chambre numero quatorze. Un regard derrière moi m’indique que Lance ne m’a pas encore rattrapé, parfait ! Il doit sûrement être en train de payer la chambre … Heureusement que je suis intervenue tout de même ! Il allait prendre deux chambres. DEUX chambres ! Les tarifs sont plutôt exorbitants en plus ! Huit cent Pokedollars la nuit .. C’est ENORME ! Et après avoir acheté Kaiminus, je suis totalement fauchée. Donc hors de question, une chambre pour deux c’est bien suffisant. Et s’il faut que je dorme par terre pour ne pas avoir à payer, je le ferai !

J’ouvre finalement la porte en insérant la clé à l’intérieur. En deux pas je me retrouve dans une chambre plutôt spacieuse. Les murs sont rouges et blancs, avec une grande fenetre à l’autre bout de la pièce et une porte près de l’entrée qui doit sûrement conduire dans la salle de bain. Un grand lit pour deux personnes trône au milieu de la pièce ainsi qu’une sorte de banc fait de bois et de cuir sur le mur opposé. Sans attendre, je plonge avec délice sur le lit. Les draps frais, le matelas moelleux .. J’en pousse un soupir de bien être évident. J’ai les jambes en compote après une telle séance d’entraînement et la douce chaleur de la pièce me fait un bien fou ! J’ai l’impression d’être de nouveau dans la chambre du Centre Pokémon de Jadielle. Le pied !

Je reste là, dans cette position pendant de longues minutes. Mes jambes dépassent à moitié du lit, je suis presque positionnée à la diagonale, mais je m’en contre-fiche, je suis beaucoup trop bien pour bouger ne serait-ce que d’un centimètre.

Des bruits de pas dans le couloir m’indique que Lance arrive certainement. Je ferme les yeux, profitant pendant encore quelques secondes du confort du lieu. J’entend la porte s’ouvrir, puis les pas de Lance qui m’indiquent qu’il entre, rapidement suivit par le son de la porte qu’il avait bruyamment refermé en la claquant que je suis certaine que le montant en a trembler. Aie, aie. Sans le regarder, je suis en mesure de dire qu’il n’est pas d’humeur. J’ouvre doucement un oeil, je le vois. Il est planté là et me fixe avec un regard assassin.

Et voilà, j’ai raison.

▬ Tu trouves ça drôle, peut-être ? Tu crois que je vais partager ma chambre avec toi ? Pendant une nuit entière ?

Sa voix ressemble presque à un murmure, mais j’y décèle tout de même de la menace. Je me redresse et m'assoie en tailleur pour lui faire face.

- Oh, ca va, ca va pas te tuer non plus ! T’as vu le prix d’une chambre ? C’est ENORME ! J’ai pas les moyens de me payer ça ! Alors oui, une seule chambre, c’est suffisant !

Je plante mes yeux dans les siens. Dire qu’il est en colère, c’est quasiment un euphémisme. Il a l’air furax !  

▬ Oh, non, ça ne va pas me tuer, parce que c’est moi qui vais te tuer avant. Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te faire déguerpir avec un bon coup de pied au c**.

Malgré sa colère, sa voix est étrangement .. monotone, neutre. Néanmoins, je tique à ses mots. “Me tuer” et me “faire déguerpir”. Il est sérieux ? Tout ca pour une chambre à deux ? Je hausse un sourcil moqueur avant de réfléchir à une bonne raison. Mes yeux parcourent la pièce à la recherche d’une idée … Quand soudain, je la trouve !

- Ouais, j’vais dormir juste là ! dis-je en pointant du doigt le banc qui se trouve en face du lit. Et je me ferais discrète, je t’assure, tu ne sauras même pas que je suis là !

Je peux même lui ramener le petit déjeuner s’il le veut, tant que je ne me retrouve pas à devoir payer le prix d’une chambre juste pour une nuit.

Lance ne bouge pas et ne prononce pas le moindre mot. Il semble réfléchir très rapidement à ma proposition. Elle est plutôt bonne et raisonnable je trouve ! Ca devrait faire l’affaire non ? Il continue toujours de me fixer. Son regard est mauvais. Quel caractère .. Il est vraiment pas facile ce type !  Néanmoins, après une bonne minute de réflexion, il finit par laisser tomber lourdement son sac au sol avant de prendre la direction de la salle de bain et de refermer sèchement la porte derrière lui.

- Bon débarras. fis-je dans un soupir avant de m’allonger de tout mon long sur le lit.

J’en profite tant que je peux. Bientôt, je devrai lui dire au revoir pour aller dormir sur le banc. Je sais qu’habituellement je dors partout. Mais .. Il n’a pas l’air vraiment confortable. Et je parie que mes pieds dépasseront en plus.

Pendant de longues minutes, j’en profite pleinement. Un oreiller entre les bras, ma tête posée dessus dans un confort douillet, je me sens doucement partir dans les songes d’un Mushana. Mais la porte grinçante de la salle de bain qui s’ouvre m’en extirpe bien vite. J’ouvre un oeil pour voir Lance en sortir, le visage mouillé. Son regard son pose sur moi, un regard que je traduis avec une aisance absolument pas étonnante et qui indique clairement “Dégage”. Je reste quelques secondes ainsi, hésitant à le mettre au défi de me virer. Mais l’idée de devoir sortir de l’argent de ma poche pour me payer une chambre me fait vite changer d’idée. Avec un soupir à en fendre l’âme accompagnée d’une lenteur évidente, je me redresse et descend du lit.

- Radin.

Mon mot n’est qu’un murmure. Je ne sais pas s’il l’a entendu. A mon tour, je file dans la salle de bain, non sans avoir prit mon sac. Une bonne douche me ferait le plus grand bien. Sans hésiter une seule seconde, je me déshabille et je plonge sous la douche où l’eau est quasiment brûlante. J’y reste bien une vingtaine de minutes avant d’en sortir et de me rendre compte que la pièce est pleine de vapeur. je souris et j’ouvre rapidement mon sac afin d’en extirper mon pyjama. Je suis tellement fatiguée que je serai capable de m’endormir debout et en deux minutes ! Mes mains sont au fin fond de mon sac, je sens le tissu de mon short de nuit, cependant .. Je sens autre chose aussi. Quelque chose d’humide. Sans attendre, je vide mon sac et une bouteille de potion vide roule au sol.

- Et m*rde !

Elle a dû se déverser sans mon sac ! Aussitôt, je cherche la boîte des morceaux de chaînes rouges. Elle est là et, par chance, elle a été totalement épargnée ! Beaucoup de mes vêtements aussi ainsi que le pot de nourriture Pokémon. Ouf ! Seul les paquets de biscuits laissés par Plum et mon débardeur pour dormir sont plein de potion. Je pousse un soupir, puis étend rapidement mon haut sur le bord de la baignoire. Avec quoi je dors du coup ? J’ai que des pulls et des gilets au cas où la température changerait brusquement ainsi … qu’un sac de fringues sales. J’ai oublié de les laver quand j’ai dormi au Centre Pokémon ! L’idiote ! Bon … Je dois trouver une solution … Mes yeux fixent la porte. Et si … ? Je mets ma serviette autour de ma poitrine puis j’entrouvre délicatement la porte, sans faire de bruit. Un sourire satisfait naît sur mes lèvres lorsque je vois le sac de Lance juste là, à portée de main. Je tend l’oreille … mais ne perçoit aucun bruit. Parfait ! Je me saisis de son sac et je referme bien vite la porte, ni vu, ni connu !

En quelques secondes, je trouve ce que je cherche, un tee shirt gris à manches courtes . .Ca devrait faire l’affaire ! Je l’enfile, ainsi que mon short, puis referme son sac, ainsi que le mien et sort de la salle de bain le plus naturellement du monde en posant discrètement son sac là où il était en priant Arceus et tout le reste de ses compagnons pour qu’il n’ait rien remarqué.





avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 22 Oct 2017 - 17:37



❝ Stingy Girl




Allongé sur l’unique lit de la chambre, Lance fixa le plafond de son regard vide alors que le jet d’eau en provenance de la salle de bain s’interrompit. Il s’était débarrassé de sa veste et de ses chaussures, mais n’avait pas encore trouvé le courage de se changer. La ceinture contenant ses Poké Balls reposait sur la table de chevet, dans le cas où il aurait besoin de faire sortir ses Pokémon en urgence.

Il n’arrivait toujours pas à croire que cette peste l’avait eu. Lui qui comptait profiter de la nuit pour se détendre et faire le vide dans son esprit, se retrouvait désormais coincé avec cette espèce de cinglée hyperactive. Il espérait au moins qu’elle le laisserait tranquille et qu’elle saurait se faire discrète, afin qu’il puisse profiter d’une nuit de sommeil convenable.

Le Dresseur se tourna lentement sur le côté et ferma les yeux. Même s’il avait paru en forme tout au long de la journée, l’épuisement l’avait finalement gagné après sa dernière colère. Rapidement, les sons en provenance de la salle de bain se firent de plus en plus éloignés, et en l’espace de quelques minutes à peine, il bascula petit à petit dans le sommeil.

Quelques instants plus tard, Bonnie sortit enfin de sa cachette et reposa discrètement le sac du Dresseur là où elle l’avait trouvé. Le plus lentement possible, et sans faire de bruit, elle s’approcha du lit et chipa un oreiller avant de filer s’installer sur son banc, non sans avoir déniché au préalable une couverture qui traînait dans l’un des placards de la pièce.

Lance n'avait pas bronché. Sa respiration était lente et calme, et les traits de son visage s’étaient affaissés, laissant retomber la tension permanente qu’il affichait en temps normal. Il paraissait presque paisible, en paix avec le monde extérieur et lui-même, et il était difficile d’imaginer en le voyant ainsi qu’il était en réalité un homme aussi froid et tourmenté.

Pendant ce temps, Bonnie contempla à son tour le plafond, très certainement inconfortablement étalée sur son banc. Elle ne semblait pas fatiguée et son ventre commença à émettre des bruits de plus en plus sonores. Elle jeta de brefs regards alentour, puis finit par se lever, exaspérée, et vint doucement se placer près du lit, du côté où le jeune homme se reposait. Elle prit une profonde inspiration et murmura :

▬ Lance ? Tu dors ? Lance ?

Aucune réponse. Elle patienta quelques secondes et recula d’un pas, puis regarda de nouveau autour d’elle. Son estomac choisit cette instant pour crier famine et elle s’empressa de plaquer une main sur son ventre pour calmer sa protestation.

▬ Lance, on devrait peut-être commander à manger, non ? demanda-t-elle dans un murmure qui se fit légèrement plus insistant.

Mais Lance ne répondit toujours pas, et ne montrait d'ailleurs aucun signe qu’il l’avait entendue. Bonnie poussa alors un profond soupir. Sa patience, déjà limitée, commençait sérieusement à en pâtir.

▬ Lance ?! Tu te réveilles oui ? Je suis sûre que tu fais semblant de dormir ! T’es sourd ou quoi ? insista t-elle, toujours dans un murmure.

Ses yeux se posèrent alors sur le téléphone posé sur la table de chevet, permettant d’appeler le service de chambre. Elle hésita un bref instant, puis finit par s’asseoir près de Lance, faisant légèrement s’affaisser le matelas moelleux.

▬ Bon… comment ça marche ce truc ?! J’vais pas attendre que l’autre se réveille pour manger !

Ces derniers mots s’adressaient plus à elle-même qu’à Lance, bien qu’elle ne put s’empêcher de lui jeter un regard sévère.

Mais soudain, une main surgit de nulle part et saisit le combiné des mains de la jeune femme, le lui arrachant brutalement. Bonnie sursauta aussitôt, juste avant que le téléphone ne s’abatte sur sa tête.

▬ NON MAIS ÇA VA PAS ?! Tu m’as fait peur ! hurla t-elle en plaquant une main sur sa poitrine et en jetant un regard assassin à Lance.

Elle se leva d’un bond et se frotta la tête pour apaiser la douleur. L’homme aux cheveux d’argent, la main toujours tendue en l’air, fixa l’Exploratrice de son unique œil entrouvert.

▬ On ne t’a jamais appris à respecter le sommeil d’autrui ?


Bonnie haussa un sourcil outré.

▬ Il t’en faut peu pour te réveiller ou alors tu ne dormais pas assez profondément. Donc, j’ai bien fait de te réveiller maintenant ! Et puis, j’ai faim ! Une bouteille de Potion s’est déversée dans mon sac, j’ai plus rien à manger !

Mais Lance se contenta de l’observer d’un regard vide, peu enclin à prendre en compte ses incessantes jérémiades. Quelques secondes plus tard, sans prendre la peine de lui répondre, il changea de côté, lui tournant ainsi le dos.

Furieuse, Bonnie le regarda un court instant, puis finit par se rasseoir sur le lit sans la moindre délicatesse et tenta de s’emparer du téléphone que Lance tenait toujours en main.

▬ Donne-le moi ! Si tu veux pas le faire, je le ferai moi-même ! J’ai les crocs moi ! J’vais pas attendre que tu finisses de roupiller pour me nourrir !

Mais avant même qu’elle n’ait le temps de le toucher, Lance se redressa en position assise et lui lança un regard noir. Il agita l’appareil sous ses yeux et se décida enfin à prendre la parole.

▬ Une fois que tu auras mangé, tu me laisseras enfin tranquille ?


La jeune femme prit le temps de réfléchir un instant.

▬ Normalement, oui. Je vois pas ce que je pourrais faire d’autre ici à part manger et dormir.

Le Dresseur fronça les sourcils.

▬ Oui ou non ?


▬ Oui, lâcha-t-elle dans un soupir exaspéré et en levant les yeux au ciel.

Lance fixa Bonnie de travers durant quelques secondes encore, puis laissa enfin tomber le téléphone à ses côtés.

▬ Bon appétit.


Il se laissa ensuite mollement retomber sur son oreiller, puis tourna lentement la tête vers l’Exploratrice.

▬ Au fait, il ne serait pas à moi ce t-shirt, par hasard ?


Elle baissa lentement son regard sur son haut et sourit d’un air gêné.

▬ … la Potion. Elle s’est déversée sur mon débardeur alors je te l’ai emprunté pour la nuit. Tu ne comptais pas t’en servir, hein ?

Lance ne la lâcha pas des yeux. Ses iris bleus étincelèrent brièvement, avant qu’il n’agite mollement une main devant lui.

▬ Ça va, c’est bon.


Bonnie lâcha un nouveau sourire, puis se saisit du combiné et le regarda intensément durant quelques secondes, l’air pensif, avant de le tendre à Lance.

▬ … tu peux commander ? Je sais pas comment ça marche, ce truc !

Le jeune homme détourna le regard et contempla le plafond d’un air blasé. Il pouvait tirer une croix sur sa nuit idéale. Dans un ultime soupir, il se releva et s’assit en tailleur sur son lit avant de s’emparer du téléphone.

▬ Qu’est-ce que tu veux ?



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 22 Oct 2017 - 17:42



Stingy Girl

Etant donné que mon estomac crie famine … Peu de choix s’offrent à moi.

- Je veux des pommes de terres et de la viande, de la viande bien blanche comme j’aime ! Et beaucoup de pommes de terre, j’ai faim ! Ainsi que euh … Une entrée à base de baie Tamato ! Le goût piquant, j’adore ! Et en dessert … Du chocolat ! Un gâteau ! Ou non, une glace ! Non, un gâteau ! Un gâteau !

J’ai tellement faim que je mangerai un buffet à moi toute seule sans aucun problème ! Assise en tailleur sur le lit face à Lance, l’impatience et la gourmandise doivent tout deux se lire sur mon visage. Un bon repas bien chaud, dans une pièce plutôt luxueuse ... - ou qui change des Centres Pokémon en tout cas - et après, une bonne nuit de sommeil dans un … sur un banc. Bon, d’accord, pour la dernière partie, on repassera. Mais au moins, je ne dors pas dehors, sous la pluie, c’est déjà ça ! Et en plus, si je m’y prend bien .. Je devrai aussi manger de manière totalement gratuite, alors autant en profiter.

- Et s’ils peuvent rajouter des légumes avec mes pommes de terres et une sauce douce, ca serait le top !

Je me retiens de sourire en voyant Lance hausser un sourcil devant ma longue commande. Son regard est désabusé aussi. Je suis certaine qu’il vient de comprendre que je ne compte pas payer ne serait-ce que le moindre plat .. Et quand bien même je le voudrais, je ne peux pas ! Ce n’est pas avec mes quelques pokédollars que je pourrais me faire plaisir ce soir. …. Je me demande s’il va protester et m’envoyer boulet pour ma commande ? Ah, il soupir … J’ai peut-être un peu abusée alors … Et si je commandais seulement un plat et un dessert ? Ca serait surement plus raisonnable non ? Cependant, je suis prise de court par lui car il se met à pianoter sur le combiné. Oh ? J’ai gagné ? Génial ! A moi le bon repas ! Je l’entend passer commande et énumérer tout mes choix tandis qu’il ne prend qu’un simple plat pour lui-même. Une fois cela fait, il laisse retomber mollement l’appareil à ses côtés.

▬ Voilà, c’est fait. Il ne reste plus qu’à attendre.

- Génial ! Ca se passe comment du coup ? C’est nous qui devons aller chercher le repas ? Ou ils nous l’apportent ? On mange ici ? J’y connais rien ! C’est la première fois que je dors dans un hotel !

Tout en parlant avec excitation, je m’installe plus confortablement sur le lit. Il est confortable .. Encore plus que ceux des Centres Pokémon ! C’est donc ça les hôtels ? Je regarde encore une fois autour de moi. Je ressens des choses étranges au fond de mon estomac, je ne sais pas si c’est la faim ou l’excitation de découvrir de nouvelles choses que je n’ai encore jamais vu. Ou peut-être bien un mélange des deux ?

▬ Tu verras bien. Cela ne devrait plus tarder, maintenant.

Je hoche la tête puis regarde le second oreiller qui se trouve à côté de Lance. Sans hésiter une seule seconde, je déplie mes jambes et je m’affale totalement dessus. Qu’il râle, je m’en fiche ! Au moins, j’en profite quelques secondes avant de retourner sur le banc ! Cependant … Rien. Pas de bruit, aucune parole. J’ouvre alors un oeil, m’attendant à croiser le regard furieux du fameux Maître Pokémon. Mais … Non. Il n’a pas l’air en colère. Au contraire, je décèle même une pointe de .. curiosité dans son regard.

- Quoi ?

Il ne répond pas. Il me fixe toujours tout en restant silencieux .. Mais parle bon sang ! Qu’est-ce que j’ai fais encore ? C’est dingue ça, je suis incapable de connaître le fond de ses pensées ! Sans me départir de mon “courage”, je le fixe avec une lueur de défi. peut-être qu’il se décidera enfin à dire quelque chose. Quelques secondes passe, il ouvre enfin la bouche .. .PILE au moment où ca toque à la porte, ce qui attire son attention aussitôt. AAH ! Ca va me rendre dingue ça !

Lentement il se retourne, puis se lève avant d’aller ouvrir et de s’effacer pour faire entrer un homme. Ce dernier pousse devant lui un chariot qui contient toute notre commande. La gourmandise peut immédiatement se lire sur mon visage. Je me redresse aussitôt, bondit du lit et part à la rencontre de ce qui va remplir mon estomac ! … Le repas hein, pas l’homme.

- Ca a été rapide en faite ! dis-je en soulevant les cloches.

Mon plat remplie de viandes et de pommes de terres bien cuites … L’odeur alléchante de la sauce et des ingrédients … Tout ça sous mes yeux et sous mon nez d’un coup. Mon appétit prend encore plus d’ampleur !

- Ca a l’air booooon ! Je sens que je vais me régaler autant qu’un Ronflex dans un champ de baie !

Sans attendre, je me saisie de mon plat et je file m’installer sur le lit. J’ai hâte de m’attaquer à ce repas plus qu’alléchant ! Je suis d’ailleurs bien contente d’avoir ramener mes Pokémon dans leur Pokeball lorsque j’étais au Centre … Sinon je suis certaine que mon assiette serait déjà vide, surtout avec Pikk !

- Bon appétit !

J’entame ma première bouchée de pommes de terre tandis que Lance referme la porte derrière la personne qui nous a ramener notre commande.de service avant de rester brièvement planté là. Je croise son regard .. Et encore une fois, il m’observe étrangement. Mais c’est quoi son probleme ? J’enfourne rapidement un morceau de pommes de terre dans ma bouche, non sans le quitter des yeux alors qu’ill finit enfin par se diriger vers le chariot. Il prend son plat sans un mot, puis s'assoit sur le bord du lit, me tournant le dos et commence à déguster son repas dans le plus grand des silences. J’hausse un sourcil et je sens la colère grimper d’un coup en moi. Depuis quand on mange comme ça ?! C’est ça, chez lui, de partager un repas ?! Dans mon village, de nombreux grands repas conviviaux étaient organisés et hors de question pour qui que ce soit de se comporter comme ça, même les plus insociables se joignaient à nous !

- Eh, tu pourrais te tourner au moins ! Dis le si je te dérange hein ! T’en fais pas, j’vais pas te piquer ta bouffe non plus ! On dirait que tu la protèges !

Je pense qu’il doit sentir ma colère. Je coupe rageusement un morceau de viande, non sans le fusiller du regard.

Mais ni mes mots, ni mon regard ne semble l’atteindre. Il ne bronche pas et continue de manger son plat sans même se retourner. Je fronce les sourcils, puis regarde rapidement autour de moi avant de me saisir de l’oreiller le plus proche et de le lui balancer sans le moindre scrupule.

- OH ! Tu pourrais répondre quand je te parle !

Ah ! Touché ! Il s’arrête soudainement de manger et un bruit métallique m’indique qu’il vient de poser ses couverts dans son assiette. L’AFFRONTEMENT EST ARRIVÉ ! Je conserve mon air sévère tandis qu’il tourne la tête. Ses longs cheveux argentés suivent lentement et élégamment le mouvement. Je m’attend à une réponse, une réplique cinglante, une riposte … Mais RIEN. Il reste silencieux. Si c’était Plum en face de moi, elle aurait réagit directement elle ! Mais lui .. Non. Ca me rend dingue !  

▬ Pourquoi ? dit-il enfin au bout d’un moment.

Mes yeux s’écarquillent tandis que ma bouche s’entrouvre. “Pourquoi ?” Non mais il est vraiment sérieux ?! C’est .. Oh qu’il m’énerve !

- PARCE QUE C’EST LA MOINDRE DES CHOSES QUAND ON PARTAGE UN REPAS ! m’écriais-je tandis que mes yeux balançent des éclairs.

Au même moment, un série de coups répétées contre notre mur se fait entendre. Ca doit certainement être ceux de la chambre à côté. Mais je m’en fiche totalement et je ne baisse pas les yeux face à Lance.





avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 22 Oct 2017 - 18:28



❝ Stingy Girl




Cette fois-ci, Lance daigna enfin tourner la tête en direction de Bonnie et la contempla de son intense regard bleuté.

▬ Ce n’est pas ce que je veux dire.


Il déposa son repas sur la table de chevet et reprit.

▬ Pourquoi n’as-tu plus peur de moi ? D’habitude, lorsque je croise le regard des gens, je n’y décèle que du mépris ou de la méfiance. Mais cela n’a pas l’air d’être ton cas. Je n’arrive pas à comprendre. Tu échappes complètement à toute logique.


Bonnie, qui s’apprêtait à prendre une nouvelle bouchée de son plat, regarda le jeune homme d’un air abasourdi. Elle ne s'était sans doute pas attendue à une telle question et elle cligna des yeux à plusieurs reprises, se demandant sans doute si elle avait bien entendu.

▬ Mais… je… NE CHANGE PAS DE SUJET ! s’écria t-elle pour masquer son embarras.

Elle reprit rapidement une énorme pomme de terre en bouche et s’empressa de détourner le regard pour tenter de ne pas paraître gênée. Lance se retourna, montrant de nouveau son dos à l’Exploratrice. Il reprit son plat sur ses genoux mais resta immobile un moment.

▬ Merci.


Il entendit Bonnie poser à son tour ses couverts et poser son regard sur lui.

▬ De quoi ? demanda t-elle, sincèrement.

Lance tourna de nouveau la tête vers la jeune femme ; mais cette fois-ci, un sourire authentique s’étira sur ses lèvres.

▬ De me faire sentir humain.


Sans un mot de plus, il attrapa sa fourchette et mangea en silence. La jeune femme ne bougea pas d’un pouce, incapable de répondre ni même de réagir. Un silence pesant s’installa dans la pièce, seulement interrompu par les raclements de leurs couverts… du moins, jusqu’à ce que Bonnie ne s’attaque enfin à son dessert.

▬ Regarde-moi ça, comme il a l’air booon ! s’exclama t-elle, sans vraiment s’adresser à Lance. Du chocolat ! J’en raffole !

Sans plus tarder, elle se saisit de sa cuillère, mais plongea malgré tout allègrement un doigt dans la mousse chocolatée avant de le porter à sa bouche.

▬ Encore plus doux et léger qu’un Doudouvet ! Je vais me faire plaisir et bien le savourer !

Elle posa sa cuillère puis attrapa l’oreiller qu’elle avait jeté hargneusement dans le dos du Dresseur, qu’elle plaqua contre la tête de lit pour s’y installer confortablement. De son côté, Lance avait fini son repas et alla déposer son assiette vide sur le chariot qui traînait au milieu de la pièce. Il se dirigea ensuite vers l’unique fenêtre de la chambre et l’ouvrit. Un vent agréable s’y engouffra, faisant vaciller ses longs cheveux d’argent. Il s’accouda au rebord et observa d’un air absent les étoiles qui se reflétaient dans ses yeux étincelants.

La policière frissonna légèrement en sentant la fraîcheur de la brise sur son corps, mais cela ne fut pas suffisant pour l’empêcher de déguster son gâteau avec gourmandise, l’achevant bouchée après bouchée. Lance put même percevoir de petits soupirs de plaisir chaque fois qu'elle portait sa cuillère à sa bouche.

Après de longues minutes d’intense dégustation, un dernier bruit métallique se fit entendre, vite suivi par le bruit d’une assiette qui se posait sur la table de chevet la plus proche.

▬ Eh bah j’en reprendrai !

Lance se redressa et s’étira lentement, puis retourna s’installer sur son lit que Bonnie persistait à occuper.

▬ Bien. Et maintenant, tu te souviens de ta promesse, n’est-ce pas ?


Elle l’observa avec de grands yeux ronds, ne semblant pas comprendre le sens de sa question, puis déglutit avec difficulté.

▬ Bah, oui, bien sûr que je m’en souviens, pourquoi ?

Lance cligna des yeux à plusieurs reprises. Il était persuadé qu’elle n’avait pas saisi où il voulait en venir.

▬ Eh bien, puisque tu as mangé, tu me laisses tranquille pour cette nuit. C’était le marché.


Ahurie, Bonnie ne trouva d’abord rien à répondre, puis finit par éclater de rire.

▬ Oh, celle-là !

Lance cligna de nouveau des yeux, sans l’ombre d’un sourire. Toujours en riant, Bonnie attrapa un oreiller et descendit enfin du lit, puis alla s’installer un peu plus loin, sur le banc inconfortable qui se trouvait à l’autre bout de la pièce. Fait remarquable, elle ne rechigna pas, ce qui était suffisamment rare pour être relevé.

Le Dresseur la regarda s’éloigner avant de se lever à son tour et d’éteindre la lumière. Lorsque la pièce fut plongée dans l’obscurité, il retourna s’installer dans son lit et rabattit la couverture sur lui, mais ne parvint pas à s’endormir immédiatement. Il se contenta de fixer le plafond qu’il ne voyait pas, ruminant la journée qu’il venait d’écumer. C’était étrange… avec le recul, il n’avait plus le sentiment qu’elle était si mauvaise que ça, finalement. Pourtant, de son côté, il n’avait clairement pas progressé et n’avait fait que perdre son temps dans quelque chose qui ne lui servirait même pas, du moins, pas de façon directe.

Il s’affaissa sur son oreiller et fixa le coin de la pièce où Bonnie reposait. Peu à peu, ses paupières s’alourdirent, sa vision se fit trouble, et il sombra dans le sommeil sans même s’en rendre compte.

Tandis que le jeune homme visitait un monde silencieux dénué de toute forme de rêve et de lumière, Bonnie, un peu plus loin, peinait à trouver une position confortable pour s’endormir. À moitié recroquevillée sur elle-même, elle parvint tout de même à s’endormir grâce au silence. La douleur provoquée par une telle posture la réveilla cependant bien vite. Elle essaya de tendre les jambes, mais celles-ci dépassaient du banc, non adapté à une nuit de sommeil. Un changement de côté n’y changea rien non plus.

Elle soupira bruyamment de dépit, avant de jeter un coup d’œil au lit occupé par Lance. Sans y réfléchir deux fois, elle se leva le plus discrètement possible et avança tout en essayant de distinguer où elle marchait. Il y eut alors un bruit sourd, rapidement suivi par une vive douleur à son orteil.

▬ Aaaargh tssss !

Elle étouffa tant bien que mal un cri et sentit soudainement le pied du lit contre sa jambe. Elle se dépêcha de le contourner et se retrouva du côté inoccupé. Elle hésita un bref instant, mais souleva malgré tout le drap et se faufila le plus doucement possible à l’intérieur, prenant le plus grand soin à tourner le dos au Dresseur. Son oreiller posé au-dessus de son bras, elle ne tarda pas à s’endormir à son tour en l’espace de quelques minutes.

Lance ouvrit un œil, puis deux. Il fixa d’abord le dos de la jeune femme d’un regard mauvais, qui, sans surprise, n’avait pas pu s’empêcher de faire des siennes, même en pleine nuit. Le Maître de la Ligue avait le sommeil si léger que le moindre bruit suspect le réveillait instantanément et le mettait sur ses gardes. Il fallait dire qu’avec ce qu’il avait vécu, il n'y avait rien d'étonnant à cela, car il n'était jamais à l'abri d'une attaque nocturne. De ce fait, son corps ne se reposait jamais pleinement et il était bien souvent incapable d’effectuer des nuits complètes. D’ailleurs, il restait rarement endormi plus de cinq heures d’affilée, et se sentait obligé de se lever passer ce cap, incapable de rester en place plus longtemps.

Et désormais, il fallait ajouter un facteur supplémentaire à l’équation : une gêneuse à temps plein qui risquait bien d’écourter encore plus ses temps de repos déjà fortement compromis. Pour autant, son regard furieux s’apaisa peu à peu, remplacé peu à peu par ce fameux air de surprise lié à une pointe de curiosité, lié à son étonnement engendré par la réaction de Bonnie.

Elle n’avait véritablement pas peur de lui. Car c’était elle qui avait insisté pour partager une chambre avec lui — même si cela s’apparentait bien plus à une forme poussée, voire maladive de radinerie. Il n’aurait jamais imaginé cela possible auparavant. Et désormais, elle partageait même sa nuit à ses côtés, de son plein gré. Ou du moins, parce qu’elle y voyait également son propre intérêt.

Il pouvait presque ressentir la chaleur dégagée par la jeune femme. Ce n’était pas une sensation désagréable… il ne savait pas si cela était dû au fait que son esprit commençait de nouveau à quitter son corps et qu’il éprouvait de plus en plus de difficultés à distinguer le rêve de la réalité, mais cette chaleur avait presque quelque chose de… réconfortant.


codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Mer 25 Oct 2017 - 22:11



Stingy Girl
J’ouvre doucement un oeil. C’est quoi ce bruit ? Je dormais tellement bien … Et puis il est tôt, encore trop tôt pour se lever … J’ouvre un deuxième oeil puis je me retourne et m’affale totalement sur le lit à moitié vide - hormis moi -. J’étale mes bras .. Le lit est tellement confortable ! Et j’ai tellement bien dormi que je n’ai plus vraiment le souvenir d’être venue m’installer ici … Je tourne la tête en direction de la salle de bain, de là où le bruit provient. Il me faut quelques secondes pour comprendre ce que c’est et pour me rappeler que je ne suis pas vraiment seule dans cette chambre. Il est là. Lance. Je pousse un soupir avant d’enfouir mon visage dans mon oreiller. Bon. Il va falloir que je me lève.

J’ai pas envie.

Absolument pas envie.

Aller Bonnie … Une, deux …

Mais même avec toute la motivation du monde, non, j’ai pas envie. Je suis là, à regarder le plafond. Je pousse un soupir. Lorsque Lance aura finit de prendre sa douche. Ca va être à mon tour d’y aller. Il ne devrait pas mettre une heure donc .. Il faut que je me lève .. Ou alors, peut-être dans deux minutes. Oui, deux minutes, c’est bien ça … Il y sera encore.

Je profite quelques secondes de mon oreiller et du confort des draps avant de me relever d’un coup et de bondir en dehors du lit. Ca s’est un réveil du pied lever ! Mais me connaissant, pas trop le choix sinon j’aurai carrément hiberner dans le lit ! Je baille à m’en décrocher la mâchoire, puis je vais ouvrir les rideaux et sourit devant le ciel bleu qui s’offre à moi.

Lance est toujours sous la douche … Qu’est ce que je peux faire en attendant ? Je jette un coup d’oeil à la pièce. En voyant le chariot où repose nos assiettes de la veille, un idée me vient. Je peux prendre de l’avance et aller chercher le petit déjeuner non ? Ca doit être comme dans les Centres Pokémon, mais en mieux ! Et puis s’ils nous ont livrés le repas d’hier ici, ils peuvent recommencer ! Bon, par contre, je commande pas comme l’a fait Lance, je sais pas me servir de ce truc ! J’enfile donc rapidement mes bottes et je me dépêche de sortir de la chambre et de descendre à la réception de l'hôtel. A cette heure là, il n’y a personne au comptoir, hormis l’homme qui nous a accueilli la veille.

D’un pas décidé, je me dirige donc vers lui. Il hausse un sourcil curieux en me voyant débarqué … Ca doit être à cause de ma tenue. Mais je m’en contre fiche. J’ai faim.

- Bonjour ! Comment qu’on fait pour commander le petit déjeuner ?
- Bonjour, par le téléphone qui se trouve dans votre chambre. Vous n’avez pas besoin de descendre jusqu’i …
- Oui, mais non ! Je … Euh … Vous avez une carte ? Pour choisir.
- Certainement.

Il me donne rapidement la carte pour le petit déjeuner. Apparemment, il y aurait un buffet à volonté dans une autre pièce ou bien la possibilité de tout avoir dans la chambre … J’hésite. J’aimerai bien voir ce buffet … Mais connaissant Lance, l’insociable .. .Vaut mieux qu’on mange en haut. Rapidement, je passe commande. Du lait, du chocolat, des viennoiseries, de la brioche et des fruits …

- Je mets cette commande sur la note de …
- De .. De Lance ! Oui oui, de Lance ! C’est sa commande, il m’a dit de choisir pour lui alors .. Sur sa note hein ! Et TOUT.
- Très bien.  Votre repas sera livré dans votre chambre d’ici quelques minutes.
Génial !

C’est donc avec le sourire que je remonte directement dans notre chambre, la quatorze. Je n’ai aucun mal à la retrouver. Je jette rapidement un coup d’oeil au couloir, mais .. Personne et je ne sais même pas si les chambres autour de la nôtre sont occupées. Au final, ca m’est égal. Je hausse les épaules et j’ouvre la porte afin de pénétrer dans la mienne tout en me demandant dans combien de temps exactement arriverait notre petit déjeuner.

- Laaaance ! J’ai été commander le ...

Ma phrase reste en suspens alors que j’ai la poignée de la porte dans la main. Lance se trouve juste là, au milieu de la pièce et … complètement nu. De la tête au pied. Mes joues piquent un fard instantanément. Je dois être aussi rouge qu’un Darumacho ! Pourtant, je suis comme tétanisée. Je ne bouge plus. Mes yeux regardent le lit. Ses affaires sont soigneusement pliées dessus. Je regarde à nouveau Lance. Ses longs cheveux sont encore trempés et ont l’air de coller encore à sa peau.

Il se tourne vers moi, l’air totalement blasé. Mes yeux esquivent vite son regard et se pose malgré moi sur la partie la plus proche que je peux regarder …  Son torse où de nombreuses cicatrices marquent sa peau. Je rougis encore plus et je finis totalement par me retourner d’un coup !

▬ Salut.

Je reste quelques secondes silencieuses, le temps de me ressaisir. Non, mais j’hallucine quoi ! Il y a une salle de bain pour se changer, elle sert à quoi ?!

- Mais .. MAIS HABILLES TOI BON SANG !

Une série de coups répétés - comme celle d’hier - se fait de nouveau entendre, vite suivit par une voix. Mais j’ai la tête tellement embrumée que je distingue absolument AUCUN mot ! Tout en restant de dos par rapport à Lance et en fermant les yeux, je referme la porte de la chambre. Mon cri a dû résonner dans le couloir.

Je me tente à regarder légèrement derrière moi. Lance est toujours là, un sourcil haussé face à mon cri.

▬ C’est bien ce que je comptais faire.

BAH FAIS LE ! Voilà ce que je pense ! Car il est là, relativement calme et absolument pas gêné le moins du monde ! Il me regarde même étrangement, comme si j’étais folle, cinglée. Je fronce les sourcils, puis serre les poings. Quel idiot ! Je regarde rapidement sur les côtés .. La salle de bain ! Sans attendre une seconde de plus, je me précipite à l’intérieur ! Hors de question de rester dans la même pièce que lui et encore moins avec lui dans cet état là ! Je me déshabille rageusement et je file prendre une douche à mon tour afin de me calmer, mais peine perdue. En plus, j’ai un mal fou à me débarrasser de cette image ! Cette image de Lance … sans le moindre habit .. Bwaaah non ! Pense à autre chose Bonnie, pense à autre chose ! Je me force alors à imaginer un paysage calme et reposant, moi ainsi que mes pokémon, en train de nous entraîner, de devenir plus fort .. .De voir chacun évoluer ..

Au bout d’un instant, je me rend compte que de loooongues minutes se sont écoulées. Je me sens déjà mieux. Je sors de la douche, me dépêche de me sécher et de m’habiller. Cependant … Je me tâte à sortir. Et s’il est encore là ? Encore … euh … Non. J’ai quand même pris mon temps alors il doit déjà être habillé lui aussi non ? Il a intérêt en tout cas. Sinon je sors pikk et je lui dis de le foudroyer sur place. Ouais, c’est ce que je vais faire ! C’est donc déterminé que je me saisis de la poignée, la tourne et sors de la salle de bain.

Avec hésitation, mes yeux arpente la chambre. Lance est bel et bien là et rhabillé. Je ne peux m’empêcher de pousser un soupir de soulagement. Il a récupéré le chariot du petit déjeuner et est déjà en train de prendre le sien, sans même m’adresser un regard … Bon, on va encore manger chacun de son côté apparemment, à croire qu’il n’a pas retenu ma colère d’hier. Je hausse les épaules et je vais me servir à mon tour.

Le chariot est plein de nourritures plus que succulentes et alléchantes. Je commence tout d’abord par me servir une grande tasse de lait, puis y verse une grande cuillère à soupe de chocolat. Je prend ensuite deux brioches, un morceau de cake aux fruits et un petit pain fourré au chocolat avant d’aller m’installer à la même place que j’occupais hier pour manger.

Lance rapidement finit son petit déjeuner et se lève tandis que j’ai à peine commencer à manger, puis se dirige vers la porte. Je vois mettre une main sur la poignée et s’arrêter.

▬ Dépêche-toi de finir, on a du pain sur la planche.

Je fronce les sourcils tandis qu’il ouvre la porte et sort. Non mais .. Comme si j’allais m’étouffer pour sa pomme ! Avec gourmandise, je prend une énorme bouchée du pain fourré au chocolat, puis une gorgée de lait chocolatée froid … C’est tellement bon ! Cependant, mon regard ne cesse de se diriger vers la porte. Je pousse un soupir, puis finit mon petit déjeuner plus vite que prévu afin de rejoindre monsieur le grognon.

Je hisse mon sac sur mon épaule, regarde une dernière fois la chambre pour être sûre de n’avoir rien oublié puis je file rejoindre Lance dans le hall de l'hôtel.  

Il est d’ailleurs là, près du comptoir, sûrement en train de m’attendre .. Pourtant, ca va. Je n’ai pas mis trop de temps à manger non plus ! Dès qu’il me voit il tend sa main vers moi. Je m’arrête net. Il veut quoi encore ? Il attend quelque chose, ca se voit ! Je regarde sa main, puis la personne qui se trouve derrière le comptoir, près de lui.

Oh non … Ne me dites pas que …

Je hausse un sourcil faussement interrogateur. Autant en être sûre avant .. Il agite sa main d’un air agacé.

▬ Allez, on va pas y passer toute la journée !

- Mais tu veux quoi à la fin ? Que je te tiennes la main pour marcher ? Tu peux toujours courir !

Et sans attendre sa réponse, je fonce vers la sortie de l’hôtel, bousculant presque une personne sur mon passage. Je sais très bien ce qu’il voulait .. Je l’ai deviné .. Mais hors de question ! C’est LUI qui a voulu aller à l’hôtel, c’est lui qui a choisit cet hôtel là, super cher qui plus est .. Alors non. Et puis, je suis certaine qu’il a des sous. Il est Maître Pokémon, ca doit rapporter ça ! Moi, j’ai rien du tout : Enfin si … Seulement milles petits pokedollars … Pas de quoi fouetter un Chacripan !

Je l’attend alors dehors, quelques mètres devant l’entrée. Mon regard est vite attirée par une petite fille en train de jouer avec un Caninos. Je souris en voyant la scène. Mais rapidement, une douleur se fait sentir à l’arrière de mon crâne. Je grimace et me retourne pour voir Lance, le regard .. furieux.

▬ Abrutie, où crois-tu aller comme ça ?






avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Ven 27 Oct 2017 - 20:23



❝ Stingy Girl




Cette fille était vraiment stupide. Pourquoi donc s’était-elle enfuie de la sorte ? Elle pensait peut-être qu’ils allaient pouvoir quitter l’hôtel sans payer ?

▬ Mais quoi ? T’as bouffé un Colossinge au petit déj' ?! Ça va pas de me frapper comme ça ?!

Elle lui lança un regard noir et se massa le crâne pour calmer la douleur. Lance commença à perdre patience.

▬ La clef. Donne-moi la clef !


Bonnie ouvrit de grands yeux ronds, se rendant enfin compte de sa méprise. Elle leva les yeux au ciel et fouilla rapidement ses poches à la recherche de la fameuse clef. Elle releva cependant bien vite la tête et lui adressa un regard désolé.

▬ Heu… je ne l’ai pas. C’était pas toi qui l’avait ?

Le Dresseur ferma les yeux, essayant par tous les moyens de se retenir de ne pas lui asséner un nouveau coup sur la tête. Lorsqu’il prit la parole, sa voix sembla bien trop aimable pour ne pas paraître forcée.

▬ Non, puisque je viens justement de te la demander. Qui s’est précipitée pour la prendre et m’a laissé derrière hier soir, à ton avis ?


▬ … moi. Mais je l’ai laissée sur la porte après ! Puis, sur la table de chevet ! Je pensais que tu l’avais prise moi, t’étais pressé de partir ce matin ! riposta-t-elle sur ton plein de défi.

Le jeune homme la foudroya du regard. Ses yeux exorbités lui donnaient une expression presque terrifiante.

▬ Va la chercher. Maintenant.


Elle fronça les sourcils, manifestement peu impressionnée par son avertissement. Son nez se retroussa légèrement tandis qu’à son tour, ses yeux se mirent à lancer des éclairs.

▬ Pardon ? J’hallucine ou tu me donnes des ordres, là ? Non mais tu te prends pour qui ? T’as qu’à aller la chercher toi-même, c’est ta chambre après tout, tu me l’as bien fait comprendre hier !

▬ La mienne, jusqu’à ce que tu décides à occuper MON espace, MA salle de bain, MON lit et de profiter de MES repas. Je ne le répéterai pas. Va la chercher.


▬ Non, pas tant que tu me donneras des ordres ! Je te l’ai déjà dit, je suis pas à ton service !

Elle croisa fermement les bras sur sa poitrine et refusa de baisser le regard. Ils s’observèrent ainsi un long moment, chacun essayant de faire plier l'autre.

Finalement, le Maître de la Ligue serra les poings et se détourna de Bonnie.

▬ Très bien.


Il retourna à l’intérieur du bâtiment et laissa Bonnie patienter à l’extérieur, la mine boudeuse. Il ne revint qu’une dizaine de minutes plus tard, le visage parfaitement inexpressif. Mais cette fois-ci, il ne s’arrêta pas devant la jeune femme et reprit la route comme s’il ne l’avait pas remarquée.

En le voyant la dépasser, Bonnie fronça les sourcils et poussa un soupir de dépit, avant de se résigner à le suivre. Elle accéléra le pas pour revenir à sa hauteur et s’adapter à son rythme, mais aussitôt, Lance s’arrêta net.

▬ Je peux savoir ce que tu fais ?


▬ Ça ne se voit pas ? Je te suis. Mon entraînement n’est pas encore fini ! dit-elle en appuyant fermement ses poings sur ses hanches.

Elle parut hésiter un instant.

▬ Je sais très bien ce que tu fais hein ! Mais je t’ai prévenu Lance ! Tant que tu me donneras des ordres, ne compte pas sur moi pour être de ton côté ! Je ne suis pas à ton service. TROIS fois que je te le dis ! TROIS FOIS ! Et là, tu vois, j’applique ma promesse ! Je t’apprends à te comporter avec les autres !

Lance hocha lentement la tête, faisant mine de l'approuver.

▬ Oh, je vois. Donc ce que tu m’apprends, c’est à profiter des autres, c’est ça ?


En entendant cette dernière phrase lâchée d'un ton cinglant, Bonnie ne put s'empêcher d'afficher un air offusqué.

▬ QUOI ?!

Mais Lance ne la laissa pas terminer.

▬ J’ai passé la plus grande partie de ma vie au sein de la plus grande organisation terroriste de la région. Ces types-là étaient tous des escrocs, ils ne se valaient pas l’un mieux que l’autre. Je n’avais jamais rien connu d’autre avant de la quitter. Les mots « confiance » et « reconnaissance » m’étaient complètement étrangers. Alors, quand j’ai commencé à découvrir le monde extérieur, et que les gens autour de moi n’avaient de cesse de rabâcher ces termes, j’ai fini par penser que c’était peut-être là que le véritable sens de la vie s’y cachait ; que c’était là que je trouverais une sortie à l’enfer que je vivais. Mais tout ce que je vois, c’est qu’il ne s’agit que d’une fable pour les gens naïfs. La reconnaissance… laisse-moi rire. Je suis peut-être l’homme le plus pathétique au monde, mais ceux qui croient encore à ce genre de contes de fées sont encore bien pires. La race humaine est pourrie jusqu'à l'os.


Sans attendre de réponse, il reprit sa marche et agita une main par-dessus son épaule.

▬ Ton entraînement est terminé. Je n’ai plus rien à t’apprendre.


Bouche bée, Bonnie se hâta de le rattraper et se planta face à lui. Elle alla même jusqu'à poser une main sur son torse pour l’empêcher d’aller plus loin, que Lance regarda d'un air mauvais.

▬ Alors là ! Il faut que tu m’expliques ! Je ne vois pas où tu veux en venir ! C’est parce que je refuse de t’obéir au doigt et à l’œil ? Que tu ne m’impressionnes pas comme les autres ? C’est ça qui te gêne ?!


Lance souffla du nez d’un air dédaigneux et repoussa la main de Bonnie d’un geste agacé.

▬ C’est à toi de me le dire. C’est toi le professeur, après tout.


Il la contourna et reprit sa route, tête baissée et mains dans les poches. Si elle n’était même pas capable de le comprendre, il était inutile de continuer leur collaboration. Pire encore, si c’était la fourberie qu’elle souhaitait lui enseigner, il n’avait pas besoin d’elle pour être un expert en la matière.

▬ T’ESQUIVES MA QUESTION, LANCE ! s’écria-t-elle en revenant à sa hauteur et en remontant précipitamment son sac sur son épaule.

Mais Lance ne s’arrêtait toujours pas et ne daigna même pas lui adresser le moindre regard, concentré sur ce qui se passait droit devant lui.

▬ Peut-être bien. Ou peut-être aussi que c’est parce que tu n’es toi-même pas capable d’y répondre.


La jeune femme blonde ne répondit pas immédiatement. Elle semblait cette fois prendre le temps de réfléchir un instant tout en suivant les pas du jeune homme.

▬ Tu râles parce que j’ai refusé d’obéir à ton ordre… commença-t-elle d’une voix étonnamment calme. Je dois comprendre quoi, hein ? Que tu veux que je sois à tes pieds, que je sois terrifiée par chacune de tes phrases ?! Ce n’est pas toi qui semblait être heureux que je n’aie soi-disant plus peur de toi  ? J’ai vraiment du mal à te saisir là ! T’es complexe !

Lance s’arrêta une nouvelle fois et tourna la tête en direction de l’Exploratrice. Son expression était aussi neutre qu'à l'accoutumée, mais son regard semblait teinté de déception.

▬ C’est donc comme ça que tu me perçois ?


▬ Mais j’en sais rien ! C’est ce que je me tue à te dire ! Là, je ne te comprends absolument pas, Lance. Tu décides de partir comme ça, d’un coup, sans aucune explication claire !

Inconsciemment ou non, elle se mit à s’exprimer de plus en plus fort, tout en réalisant de grands gestes pour tenter de mieux se faire comprendre. Mais pour Lance, il ne s’agissait rien de plus qu’une preuve qu’elle ne maîtrisait absolument pas la situation.

▬ J’avais tort à ton sujet… tu es bien comme tous les autres.


▬ Pardon ?! s'insurgea Bonnie.

Elle fronça les sourcils et serra le poing, fulminante. Elle fit alors subitement demi-tour au moment où le Dresseur reprenait également son chemin. Mais elle finit par s’arrêter après quelques secondes et se tourna vers ce dernier, l’air pensif.

▬ Réponds à mes questions. C’est parce que j’ai refusé de t’obéir et d’aller chercher la clef ? Que je suis partie de l’hôtel ? Que…  je t’ai crié après à plusieurs reprises… ?

On pouvait presque apercevoir son cerveau tourner à plein régime sous son épaisse chevelure blonde, essayant par tous les moyens de se remémorer les évènements de la veille.

▬ … que je suis venue dans le lit ? Que j’ai refusé de prendre une chambre ? demanda-t-elle en levant les bras en l’air. Je vois que ça ! Ou alors autre chose, peut-être ? Pfff. Et puis, j’en sais rien ! Je vois que ça comme… tort que j’ai ! finit-elle en grimaçant.

Le jeune homme s’arrêta une troisième fois, mais ne se retourna pas. Étrangement, il semblait attendre que Bonnie poursuive son monologue pour décider de reprendre ou non sa route. L’Exploratrice, toujours pensive, le fixa avec insistance avant de finalement soupirer.

▬ Bon… toujours pas décidé à répondre, à ce que je vois. Je dois donc faire les déductions moi-même, c’est ça, hein ? dit-elle en croisant les bras sur sa poitrine et en détournant les yeux. T’es de mauvais poil pour la clef. Je vois que ça, c’est qu’à partir de là que t’as commencé à être vraiment grognon. J’y pouvais rien si je l’avais pas ! Et si tu m’avais parlé autrement, j’aurais été la chercher ! Je te l’ai déjà dit ! Je n’obéis pas à tes ordres !

Mais le Dresseur demeura immobile, ce qui eut pour effet immédiat d'impatienter la policière.

▬ Dis-moi au moins si je suis sur le bon sujet ! Fais-moi un signe, ou je ne sais pas quoi !

Pas de réponse. Résignée, Bonnie poussa un énième soupir et laissa ses bras retomber le long de son corps.

▬ Bon, d’accord. Je… j’aurais peut-être dû effectivement aller au moins chercher la clef, avoua-t-elle finalement d’une petite voix, sans oser regarder Lance. 'Solé.

Ce ne fut qu’après cette dernière déclaration que Lance daigna enfin se retourner pour lui faire face. Il l'observa un instant, puis s’avança lentement et s'arrêta devant elle.

▬ Et je n’aurais pas dû te donner d’ordres. C’était une erreur.



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Sam 28 Oct 2017 - 20:51



Stingy Girl
Je pousse un soupir avant de tourner la tête vers lui. Je le fixe un instant. Nous sommes tous les deux en tord apparemment … Je n’aurai sûrement pas dû m’énerver comme ça. J’ai peut-être été un peu trop loin. Mais en même temps … Bon, non. Ca sert à rien de remuer le couteau dans la plaie, ca serait faire poursuivre cette dispute alors qu’on a tout les deux avouer nos tords. Au final … Je hausse simplement les épaules.

- On ne va pas en faire tout un plat non ? Je pense pas mentir en disant que nous avons tout deux mal agit. On passe l’éponge ? demandais-je calmement.

Non pas que je souhaite me mettre Lance à dos, mais si je pouvais éviter, ca serait déjà pas mal ! Et puis … Malgré ses grands airs, il n’a pas l’air si … terrible que ça. Cependant, j’ai tendance à vite oublier ce qu’il était autrefois. Je ne devrais pas, mais pourtant … je n’arrive pas à l’imaginer faire de telles choses aussi horrible. Ou alors oui, ce qu’on raconte est vrai … Les gens peuvent avoir deux visages. Ou plus.

Devant moi, Lance ferme les yeux, prend une grande inspiration, puis acquiesce lentement.Je me sens soulagée … Il n’a pas l’air de vouloir poursuivre la dispute, ni même partir … Enfin, je crois.

- .. On reprend l’entraînement .. du coup ?

Je tente, d’une petite voix. J’espère qu’il ne va pas dire non. J’espère qu’il ne va pas dire non. Il me regarde un instant … J’attend sa réponse tout en croisant mentalement les doigts pour ne pas qu’il refuse … Mais mystérieusement, il se met à sourire.

▬ Très bien.

Ah bah ca alors ! Je crois que c’est la première fois que je le vois sourire ! Je le regarde faire demi-tour et partir en direction de la sortie de la ville avec des yeux ahuris. Mais je me reprend bien vite. Il est vraiment étonnant. Impossible de sonder ce qu’il pense, ni comment il va réagir … Je me répête, mais il va finir par me rendre folle. Plum était plus simple à cerner ! Même si elle était chiante et qu’elle était un véritable boulet ambulant. Enfin … Là, c’est moi qui a l’impression de l’être avec Lance. C’est peut-être pour ça que j’ai encore moins de patience en sa présence ? Sûrement ! Mais il est si énervant parfois !

Je secoue vigoureusement la tête afin de me remettre les idées en place, puis je cours pour rattraper Lance qui, encore une fois, ne m’attend pas. Et après on dit que je m’énerve hein ? Je le rattrape rapidement et j’arrive à sa hauteur.

- On va où maintenant ? On ne retourne pas sur la Route 06 par-là non ?

▬ Non, en effet. Cette fois-ci, nous nous rendons sur la Route 7.

Ah. On s’éloigne de plus en plus j’ai l’impression.

- D’accord, je te suis ! Mais, on y restera longtemps ?

Ma voix est hésitante. Mais … Je ne dois pas oublier un détail.

Il se tourne vers moi en haussant un sourcil.

▬ Tu es pressée ? Je croyais que ton entraînement passait avant toute autre chose.

- C’est vrai, ca passe avant tout ! Mais, je suis agent et on m’a attribuée une mission à accomplir … Il faut pas que je m’éloigne de trop, c’est tout. dis-je en marchant.

Je me retourne pour voir Lance ne me répond pas, mais son visage fait la moue. Comme s’il  n’appréciait pas vraiment ce que j’ai dis, comme si … je pense, le fait d’être contraint à ne pas pouvoir aller bien loin.  En tout cas, il ne dit rien de plus.

- En plus, c’est une mission qui … qui … a l’air difficile ! Enfin, j’ai jamais fait ce qu’on me demande donc … Oui. Il faut que je m’entraîne, mais je ne dois pas oublier de l’accomplir. En plus, ca va m’aider pour …. ce que tu sais.

▬ Et en quoi cela peut-il bien t’aider dans ta quête ?

Je le vois à son visage qu’il n’a l’air vraiment convaincu par ce que je raconte. Je fronce un peu les sourcils, puis me retourne pour continuer à marcher.

- Je vais gravir les échelons. Puis, une fois chose faite, je leur demanderai l’accès à un de leur aerocopoutère ! Et comme ça, je pourrais directement aller à Cramois’île !

C’est quoi ce rictus là ? A chaque fois, j’ai l’impression de dire une bétise quand je vois ca sur son visage !

▬ Ah oui, c’est vrai… cela va marcher, sans aucun doute possible.

Je le regarde, suspicieuse …

- Pourquoi est-ce que j’ai l’impression que t’es ironique ? Tu crois que mon plan est mauvais c’est ca ?!

Il hausse les épaules.

▬ C’est à peu près ça, oui.

Ma mâchoire m’en tombe. Non mais j’hallucine ! Je me place immédiatement devant lui, les poings sur les hanches.

- Et en quoi ? T’as une meilleure idée peut-être ?!

Je l’ai forcé à s’arrêter en me positionnant devant lui. Je ne sais pas vraiment s’il apparécie ou pas, mais en tout cas, il me défie du regard. Comme si j’allais baisser les yeux moi aussi ..

▬ Eh bien, voyons… oui, pourquoi ne pas t’y rendre par toi-même, par exemple, plutôt que de jouer les larbins de service ? fit-il en faisant mine de réfléchir.

Durant plusieurs secondes, je reste là, sans rien dire. C’est vrai. J’y avais jamais vraiment réfléchit. Enfin si, mais …

- C’est loin. Je fais ça pour gagner du temps ! Et pour gagner de l’argent histoire de vivre ici en attendant que j’y arrive. Mais je compte bien y arriver ! Je ne perds pas mes objectifs de vue, surtout pas celui-là. Le danger est bien trop … colossal pour ça ! Voilà pourquoi je m’entraîne aussi !

Devant ma détermination infaillible Lance reste silencieux. Il se contente juste de ne pas baisser son regard face au mien. Je ne sais pas du tout ce qu’il pense … Je pense de lire dans ses yeux mais … Rien à faire, je suis trop nulle pour ça et lui, il est si … Bref.

Finalement, après quelques instants d’un intense duel, il finit par lâcher subitement :

▬ Pourquoi Cramois’Île, d’ailleurs ? Qu’est-ce que ce fichu trou perdu peut bien avoir de particulier ?

Je ressens une certaine tension dans sa voix, une certaine hargne. Je fronce les sourcils, curieuse et étonnée de ce changement de tonalité soudain. A croire qu’il n’apprécie pas ce que je compte faire .. ou bien c’est la ville en elle-même peut-être ? Je sais pas. C’est étrange. Il s’est passé quelque chose là-bas ? Je devrai peut-être lui .. Oh et puis non.

- Son volcan.

Je répond simplement, comme si c’était l’évidence même. Après tout, je connais rien d’autre de cette ville ! J’en avais même jamais vraiment entendu parler … Je suis tombée dessus par hasard, dans une magasine, alors que j’étais dans le bâteau en direction de Kanto.

Lance cligne des yeux à plusieurs reprises. Il n’a pas l’air de comprendre où je veux en venir … Il n’est pas si idiot que ça pourtant ! Que Plum ne comprenne pas oui, mais .. Lance tout de même !

▬ Je ne vois pas ce que le volcan vient faire dans cette histoire.



avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 29 Oct 2017 - 12:42



❝ Stingy Girl




L'histoire de Bonnie était décidément bien étrange. Elle avait décidé de parcourir tout ce chemin depuis Sinnoh, juste pour atteindre un fichu volcan ? Il devait bien y en avoir dans sa région, pourtant. D’après ce dont il avait entendu parler, Sinnoh était bien plus montagneuse que Kanto et son activité volcanique y était beaucoup plus importante.

Bonnie poussa un soupir résigné et commença à lui répondre.

▬ Parce que je compte bien faire brû…

Elle fut cependant interrompue par un cri perçant sorti de nulle part qui menaça de leur percer les tympans. Intrigué, Lance passa sa tête par-dessus l’épaule de l’Exploratrice et aperçut un groupe de jeunes femmes surexcitées s’élancer dans leur direction, les yeux brillants d'admiration. Le Dresseur se tourna dans le sens où elles se dirigeaient, se demandant vers quoi elles pouvaient bien aller.

Il finit par hausser les épaules et s’apprêta à reprendre sa conversation lorsque le groupe de filles les entoura subitement et se mirent à sautiller sur place, agrippant avec ferveur les bras du jeune homme, ou lui tendant un carnet et un stylo.

▬ Qu’est-ce que…


Bien vite, Bonnie se fit éjecter du petit groupe sans vraiment comprendre ce qui venait de se produire, le regard totalement perdu. Mais en apercevant le jeune homme entouré de filles survoltées et livré à lui-même dans cet environnement hostile et inconnu, elle comprit bien vite ce qui se passait et un immense sourire moqueur s’étira peu à peu sur ses lèvres.

Incapable de réagir, Lance se laissa submerger par le flot de groupies et essaya tant bien que mal de s’extirper de leurs griffes, entre deux questions sur sa récente célébrité et sur l’entretien de sa longue chevelure argentée. Pendant ce temps, Bonnie riait aux éclats et savourait la scène à l’écart, satisfaite du traitement infligé au Dresseur.

L’une des filles du groupe la remarqua et fronça les sourcils, avant de se tourner vers un Lance hébété.

▬ Dis, Lance, c’est ta petite amie, là-bas ? Mais elle est moche !


L’Exploratrice, en entendant cette phrase, s’arrêta aussitôt de rire. Son visage vira au rouge sous l'effet de la colère et ses yeux se mirent à lancer des éclairs ; si elle en avait été capable, elle aurait sans doute déjà réduite en cendres celle qui avait osé dire ça. Elle remonta ses manches d’un air furieux et s’approcha à grandes enjambées.

▬ J’AI CRU MAL ENTENDRE, LÀ ?! C’EST MOI QUE T’INSULTES DE MOCHE ?! NON MAIS TU T’ES VUE ? J’VAIS TE REFAIRE LA FACE, TU VAS VOIR QUI C’EST, LA MOCHE ! ESPÈCE DE MINABLE ÉCERVELÉE AUSSI IDIOTE QU’UN QULBUTOKÉ !

Mais sa rivale ne se démonta pas. Au contraire, elle arbora un air méchant et décida de la narguer un peu plus encore.

▬ Tu as raison, je me suis trompée. Je voulais dire moche et vulgaire !


Sans prévenir, Bonnie poussa un hurlement de rage et bondit sur sa némésis, brandissant ses ongles dans une tentative de lui arracher les cheveux. Mais avant qu’elle ne parvienne à l’atteindre, deux autres filles la repoussèrent violemment et la retinrent du mieux qu’elles purent. Mais l’Exploratrice se débattait toujours aussi férocement, les mains tendues en avant.

▬ J’VAIS TE FAIRE RAVALER TES MOTS ! SALE P******** !

Incapable de se défaire des deux filles, Bonnie lança un regard meurtrier à sa proie. Une autre de leurs amies vint alors prêter main forte à ses deux comparses. Excédée, la jeune femme blonde recula brusquement et se saisit de deux orbes accrochés à sa ceinture.

▬ PIKK ! FAIS-LUI RAVALER SES MOTS ! KAÏMINUS, BOUFFE-LA ! MORDS-LA ! J’VAIS LUI APPRENDRE À ME CHERCHER, CELLE-LÀ ! ELLE SAIT PAS À QUI ELLE A AFFAIRE ! ET TOI LANCE ! FAIS QUELQUE CHOSE, BON SANG ! BOUGE-TOI !

Mais Lance resta immobile et silencieux, incapable de saisir les enjeux des deux camps. Tout ce qu’il voyait était une bande d’adolescentes au mental fragile, qui essayaient par tous les moyens de se donner des airs supérieurs pour se trouver une place dans ce monde. Il ne valait même pas la peine de s’opposer à elles, alors pourquoi Bonnie se donnait-elle autant de mal pour les écraser ?

Pendant ce temps, Kaïminus et Pikachu émergèrent de leurs Poké Balls respectives et contemplèrent la scène. Le premier semblait presque aussi perdu que Lance l’était, tandis que la souris électrique se délecta de la tension qui régnait dans l’air. Elle se tourna alors vers l’ennemie jurée de sa Dresseuse et afficha un curieux sourire aux lèvres, bien loin de paraître innocent…

Le groupe de filles parut subitement bien moins serein et recula de quelques pas. Lorsque les premières étincelles jaillirent des joues du rongeur, elles s’empressèrent de prendre leurs jambes à leur cou en poussant des cris de terreur. Débarrassé de ses geôlières, Lance émergea peu à peu de sa léthargie et fixa Bonnie sans prononcer le moindre mot.

▬ ÇA FAIT MOINS LES MALIGNES LÀ, HEIN ?! s’écria Bonnie avant de rappeler ses Pokemon.

Pas vraiment calmée, Bonnie tourna les talons sans même attendre le Dresseur et s’éloigna d’un bon pas. Ce dernier ne la lâcha pas du regard. Il inclina légèrement la tête sur le côté, l’air pensif, avant de se décider enfin à lui emboîter le pas, sans véritablement essayer de la rattraper. Il finit cependant par revenir à sa hauteur grâce à ses enjambées naturellement plus longues et reprit comme si de rien n’était :

▬ Et donc, ce volcan ?


Bonnie tourne la tête vers Lance, légèrement décontenancée, avant que ses lèvres ne forment un « o » en se remémorant leur précédente conversation.

▬ Oh oui ! Le volcan ! Bah, c’est simple. Je compte bien jeter ce que je garde dedans.

Elle semblait bien plus calme d’un seul coup, un détail auquel Lance ne s'était pas attendu. Il n’avait pas imaginé qu’elle soit capable de changer de comportement aussi vite.

▬ Mais pourquoi faut-il que ce soit un volcan ? Il doit bien y avoir d’autres méthodes plus simples pour les détruire, non ?


Mais Bonnie secoua vigoureusement la tête.

▬ Je veux vraiment que ça disparaisse. Au moins, dans un volcan, personne n’ira chercher les restes. Je veux vraiment prendre aucun risque. C’est la solution la plus radicale que j’ai trouvée.

Peut-être un peu trop radicale, même. Mais Lance décida de ne pas lui en tenir rigueur. Ce n’était pas son fardeau, après tout. Toutefois, un dernier point demeurait obscur dans l’histoire de la policière…

▬ Et qu’est-ce que ces objets peuvent bien avoir de si spécial ? Tu m’as dit qu’ils étaient liés à des Pokémon légendaires, mais à part ça ?


Bonnie s'arrêta, forçant ainsi Lance à faire de même. Elle le dévisagea un long moment sans dire un mot, comme si elle désirait voir si elle pouvait ou non lui faire confiance. Elle finit néanmoins par pousser un soupir et reprit sa marche en avant.

▬ Lance, ce que je vais te dire… garde-le pour toi.

Elle s’interrompit, toujours en proie au doute. Lance, qui avait suivi l’Exploratrice, lui jeta alors un simple regard en biais.

▬ Tu sais, je n’ai pas grand monde à qui raconter tout ça.


Bonnie eut un petit sourire désolé et reprit :

▬ Je te fais .. confiance pour ça.

Le Dresseur conserva cette fois le silence, mais à cet instant, son cœur fit un bond dans sa poitrine et son estomac se noua, sans qu’il n’en comprenne véritablement la raison. Elle lui faisait… confiance ? À lui ? Même si Bonnie l’avait continuellement surpris depuis qu’il la connaissait, il ne s’était jamais attendu à ce qu’elle lui révèle une chose pareille. Ni elle, ni personne d’autre d’ailleurs. Il n’avait jamais entendu cette phrase sortir de la bouche d’autrui à son égard. Mais… pourquoi ? Et… comment ?

▬ Ils permettent de contrôler deux Pokémon aux pouvoirs … destructeurs. Dialga et Palkia.

Lance fut tiré de son trouble par cette révélation. Il fronça les sourcils et plissa les yeux, fouillant sa mémoire à la recherche d’informations.

▬ Dialga et Palkia… les Pokémon capables de maîtriser le temps et l’espace ?



codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 21
Messages : 268
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 100 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 29 Oct 2017 - 12:55



Stingy Girl
Oh.

- Je suis étonnée que tu les connaisses. Mais oui, ce sont bien eux. Deux Pokémon légendaires liés à Sinnoh. Bref … Ils peuvent être destructeurs donc .. Tu comprends pourquoi je veux vraiment me débarrasser de ses objets ?

Et le plus vite possible. Une fois cela fait, je compte bien reprendre ma vie en main, partir à la recherche de mes frères, de mon père et … Oui. Ca ira mieux. Tout ira bien mieux. J’espère. Je pense que l’organisation nous laissera tranquille une bonne fois pour toute ! Mais tout de même … Pourquoi vouloir contrôler des Pokémon pareils ? C’est dangereux, même pour eux !

Lance place une main sur son menton et semble réfléchir à vive allure. Ce qui est normal au vue de mes révélations .. N’importe qui se poserait un tas de questions … Hormis Plum peut-être. Elle avait été à côté de la plaque quand je lui ai dis tout ca. En tout cas, j’ai l’air d’avoir éveiller sa curiosité, son intérêt ..

▬ Quand tu dis « contrôler », tu veux dire… vraiment contrôler ? Être capable de se faire obéir de ces monstres quoi qu’il arrive ?

- Selon la légende …. Oui. Et entre de mauvaises mains, ca fait vraiment flipper. dis-je en grimaçant.

Les yeux de Lance étincellent et semblent s’animer d’une lueur que je n’avais encore jamais vue. Je fronce les sourcils, méfiante tout de même. Il semble alors perdu dans ses pensées un court instant mais il se reprendre bien vite.

▬ Rien d’étonnant à ce que cette organisation qui en a après toi désire ces objets. Ils ne sont pas si différents de la Team Rocket, finalement. D’ailleurs… il ne faudrait pas qu’ils l’apprennent non plus, ceux-là. Tu risquerais bien d’y laisser ta peau.

Les battements de mon coeur s’accélèrent immédiatement à cette idée. Non … Ce n’est pas le moment de paniquer. ABSOLUMENT PAS LE MOMENT. J’inspire, j’expire … Encore et encore … Avant de lancer à Lance un regard désapprobateur.

- Pas la peine de le dire. Je sais très bien ce que je risque. Pourquoi je t’ai demandé de m’entraîner à ton avis ? Pour passer le temps ?

Ma voix est sèche, mon ton presque … acerbe. Je me suis encore emportée … Je me mord la lèvre avant de me détourner de Lance et de reprendre la route. Je vois un panneau qui indique la sortie de la ville en tournant à droite. Sans attendre, je suis la direction indiquée.

Bien vite, je me rend compte que je marche peut-être un peu vite. Je ralentis et me retourne vers Lance au même où celui-ci pose sa main sur mon épaule, délicatement. Ce geste est tellement … étonnant que j’en sursaute presque. Mes yeux fixe sa main un instant. Je relève la tête et je le vois, en train d’afficher un sourire … serein. Il a dû sentir ma panique, encore une fois … Je me retiens de soupirer.

▬ Tant que tu es avec moi, tu n’as rien à craindre. Et puis… j’aime ce regard combatif. Ils ne s’attendront pas à ce que tu fasses autant de progrès. C’est un avantage certain.

Je suis presque bouche bée. Je … J’hallucine ou c’est un compliment qu’il me fait là ? Je ne sais même pas quoi lui dire, il m’a totalement désarçonnée. Il change de visage comme de chemise j’ai l’impression ! Un coup il est froid et l’instant d’après, il sourit ! Et puis … Il avait l’air tellement froid les premières fois où on s’est vu ! C’est vraiment déstabilisant. Mais … ses mots sont rassurants. C’est vrai que j’ai fais des progrès, mes Pokémon aussi. Nous devenons plus forts jour après jour et nous nous rapprochons aussi du but. Et puis … Ses mots … “Tant que tu es avec moi, tu n’as rien à craindre” … Ma poitrine s’est réchauffée d’un coup comme si … comme si, j’avais l’impression d’être .. entourée. Oui, c’est ça. Être entourée. De ne plus être seule.

Comme si ca faisait une éternité que je n’avais pas ressentis ça …

Sans même m’en rendre compte, je lui sourit largement, sincèrement .. Avant de vite me reprendre. Non, Bonnie, garde tes distances. Lance est peut-être fort mais … L’entraîner dans cette histoire serait dangereux …

- Je souhaite juste que tu m’entraînes, Lance. Pas … plus, pas que tu .. que tu … t’immisces dans ça.  Je plaisante pas quand je dis que c’est dangereux !

Devant mes yeux, le sourire de Lance disparaît pour laisser peu à peu place à un air extrêmement sérieux, presque grave.

▬ Je le sais mieux que personne. Moi aussi, j’ai été traqué par ces gens-là.

Je fronce les sourcils. Je me souviens de ce qu’il m’a dit .. De ce que ces personnes de la “Team Rocket” lui auraient apparemment infligés … Ce qu’ils ont fait de lui. Mon estomac se resserre … Je ne sais toujours pas si je place Lance du côté des victimes ou des bourreaux mais …  

- Justement. Vu ce que tu m’as dis, une fois ca a largement suffit pour te laisser des séquelles. Pas question que tu y sois mêlé. Que ce soit toi ou quelqu’un d’autre. C’est clair ? dis-je avec un regard dur.

Il soutient mon regard ... Je ne suis même pas étonnée, il le fait à chaque fois. Mais .. il semble être en grande hésitation, comme si son esprit menait un duel interne dont je ne pouvais rien savoir.. Ses lèvres se mettent à trembler légèrement et il ferme les yeux avant de prendre une grande inspiration.

▬ Lorsque j’étais à ta place… je pensais que chaque jour qui passait était mon dernier. J’étais épuisé, poussé dans mes derniers retranchements, et je n’avais parfois même plus la force de me tenir debout. Mais… ce n’était pas ça, le pire.

Il baisse la tête, les yeux toujours clos et serre d’une main sa poitrine au niveau du cœur et grince des dents. Il prononce chacune de ses paroles avec la plus grande réticence, comme si chacune d’elle lui provoquait une grande douleur. Je l’écoute avec attention, m’attendant à apprendre quelque chose d’horrible .. .J’ai l’impression de le revoir comme il était lors de ses révélations dans la forêt .. Pitié, pas de trucs effrayants Lance, ce n’est pas le moment, pas maintenant !

▬ Si j’étais si en colère… c’est parce que je savais que si je finissais par y passer, personne ne s’en soucierait. Je n’existais pas. Je ne laisserais aucun souvenir derrière moi. Et… la solitude était si… pesante ! Je n’avais jamais ressenti une telle humiliation, une telle douleur…

Je baisse la tête face à ses mots .. La solitude … Ca me connait depuis que je suis ici. Je ne sais pas s’il la ressentait autant que moi, ni de la même manière mais .. Oui. Etre seule, sans nouvelles de Elijah et Niklaus, ni mon père … C’est si … pesant comme il le dit. Mais pour autant, je ne vois pas où Lance souhaite en venir.

- Où veux-tu en venir ? dis-je à voix calme, quasiment basse.

Il me dévisage longuement … Étrangement, je me sens .. tendue. Mais, il finit par répondre.

▬ C’est vraiment ce que tu désires ? Laisser une bande d’ordures contrôler ta vie à leur guise ?

J’ouvre grand les yeux.

- Quoi ? Mais non ! C’est bien pour ça que je suis là ! Que je m’entraîne ! Je te dis juste qu’il est hors de question qu’une autre personne que moi n’y soit meler ! Que ce soit toi, ou je sais pas qui ou quoi !

Lance resta immobile un instant, plongeant ses yeux dans les miens. Je déglutis.. Il finit cependant par détourner le regard. Il a l’air … déçu ? Enfin, c’est ce que je pense voir. Mais .. Pourquoi ?

▬ Très bien.

Il reprend la route lentement, ouvrant la marche, me laissant totalement abasourdi.

Je ne le comprendrai décidément jamais ! Je hausse les épaules, puis je le rattrape en quelques enjambées. Je reste silencieuse un instant, pensive … Je me sens … soulagée qu’il capitule ainsi. Enfin .. Je crois qu’il capitule. Je lui lance un bref regard. J’ai eu peur qu’il ne veuille s’en mêler. Ca m’aurait mise en panique totale ! Je sais qu’il est fort, mais … Non, il m’aide déjà suffisamment en m’entraîner.

- Je m’en voudrais vraiment s’il t’arrivais quelque chose en fait. Je … Je sais pas comment le dire.

Que ce soit lui ou .. Même Plum. Ils sont les deux seuls avec qui j’ai créée un semblant de lien ici. Bon, Plum est .. disparu depuis un bail. Mais je ne suis pas inquiète. Je suis certaine que sa mère a dû débarquer pour la ramener à Kalos comme la dernière fois. Sinon j’aurai déjà eu de ses nouvelles depuis une éternité. Elle m’aurait même harcelé. Et j’en mettrais ma main a couper qu’elle serait déjà à mes côtés si elle était encore dans la région. Mais Lance … Après ce qu’il a déjà vécu … Non.

- Enfin bref … Donc, ne t’en mêles pas. dis-je avec sérieux, en arrivant enfin à la sortie de la ville.




avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 23
Messages : 504
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 10 200
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  Dim 29 Oct 2017 - 13:08



❝ Stingy Girl




Lance ne répondit pas. Il se contenta d'avancer silencieusement aux côtés de la jeune femme alors que les premières parcelles de hautes herbes de la Route 7 commençaient à pointer à l'horizon. Il ne savait pas pourquoi il avait autant insisté. Combien de fois s'était-il répété que cette histoire ne le concernait pas ? Son rôle n'était pas de se soucier de ce qui pouvait bien arriver à Bonnie. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de l'entraîner afin qu'elle puisse enfin lui donner ce qu'il désirait.

Elle avait raison de ne pas vouloir le mêler à tout cela. Lui-même avait décidé de prendre du recul pour ne plus avoir à revivre toutes ces horreurs, et ce n'était pas pour replonger dans cet enfer de sa volonté propre. Cependant, ce n'était pas l'ennemi qu'il redoutait, mais bien lui-même. Qui savait ce dont il serait capable après ce qu'il avait fait au Manoir de Cramois'Île ? Et surtout, que se passerait-il lorsqu'il verrait l'Exploratrice livrée à ses bourreaux ?

Lance ferma brièvement les yeux et se secoua légèrement la tête. Pourquoi avait-il ces images en tête ? Cela ne le regardait pas. Et de toute manière, elle ne voulait pas de son aide. Parce qu'elle avait peur qu'il lui arrive quelque chose. Parce qu'elle avait confiance en lui.

Le Dresseur se mordit la lèvre. Bon sang, à quoi pensait-il à la fin ? Bonnie et lui n'étaient pas liés. Ils n'avaient aucun compte à se rendre mutuellement. Et il ne la reverrait sans doute plus jamais une fois leurs tâches respectives accomplies.

Oui, c'était sans doute mieux ainsi.


codage  par keylha sur sweet swirl




Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: [PV + Bonnie Chester] Stingy Girl  

[PV + Bonnie Chester] Stingy Girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [PV + Bonnie Chester] En route pour une petite ballade !
» Episode 5: Bonnie and Clyde.
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising World :: Kantô
 :: Carmin Sur Mer
-